Barcelone : la création architecturale contemporaine à l'écoute du modernisme catalan

par Mihail Moldoveanu

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    La ferveur de l'art nouveau catalan - le modernisme, qui fait de Barcelone une capitale de l'art européen au début du siècle - se voit perpétuée par un contre-courant contemporain dont l'affirmation est liée à l'essor de l' « intériorisme », mouvance esthétique propre aux années 1980 et 1990. Ces deux mouvements semblent être reliés par des correspondances fascinantes. Les affinités et les analogies qui rapprochent les modernistes des créateurs d'aujourd'hui peuvent être regroupées autour de plusieurs thèmes, dont les plus notables font l'objet de cette étude. La définition de chacun de ces thèmes sera suivie d'une caractérisation plus détaillée, fondée sur des exemples choisis parmi les créations représentatives des deux époques. Comme il s'agit de montrer des caractéristiques propres à l'école de Barcelone, la plupart de ces exemples se trouvent dans cette ville ; la recherche englobe toutefois plusieurs réalisations notables situées en catalogne et à l'étranger, témoignant ainsi du prestige international de cette mouvance au début et à la fin du XXe siècle. Afin de mieux connaitre l'architecture de l' « école de Barcelone » sous quelques-uns de ses aspects les plus significatifs, l'étude commence par une brève présentation des créateurs les plus marquants des deux époques. Ils sont : Oscar Tusquets, Dani Freixes, Alfredo Arribas, Juli Capella et Quim Larrea, Pepe Cortes, Albert Viaplana, Enric Miralles, Tonet Sunyer, ainsi que les modernistes Lluis Domenech i Montaner, Josep Puig i Cadafalch, Josep Fontsere, Antoni Gaudi, Josep Maria Jujol, Cesar Martinell, Rafael Maso et Lluis Muncunill. Les attitudes comparables observées -entre modernistes et créateurs d'aujourd'hui- font l'objet de dix chapitres: 1. Une architecture conçue comme spectacle, 2. Le libre usage de l'histoire et de ses modèles, 3. La symbiose avec les arts plastiques, 4. L'influence majeure des arts décoratifs, 5. L'art de l'ingénieur, 6. Le plaisir de la géométrie, 7. La fascination pour les matériaux, 8. L'univers poétique, 9. La surprise, facteur majeur, 10. La provocation, forme de dialogue.

  • Titre traduit

    Barcelona


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 241 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 83 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4381
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2337

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2375
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.