Léon Gambetta : destin et mémoire (1838-1938)

par Odile Sassi

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Marie Mayeur.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Léon Gambetta a été une des personnalités les plus marquantes de la Troisième République. Homme politique de premier plan, il a mené la guerre en 1870-1871 avant d'être un des fondateurs et des défenseurs du régime. Rien ne le prédestinait à occuper une telle position. Avocat venu de province, issu d'un milieu modeste, il a eu un destin extraordinaire. Son charisme, sa foi républicaine et sa vision novatrice des moyens à mettre en œuvre pour parvenir à établir la République constituent les caractéristiques de son existence, mais aussi les raisons pour lesquelles il a été attaqué de façon brutale durant son vivant, ce qui ajoute à sa position à part aux yeux de ses contemporains qui en dessinent l'image. Sa mort précoce en 1882 ouvre une nouvelle période dans ce destin. D'un accident mystérieux aux funérailles nationales que lui fait l'état, le destin de Gambetta se poursuit au-delà de la mort. A partir de cette date, de multiples commémorations célèbrent sa mémoire et la maintiennent vivante jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale. Sous une forme régulière, le pèlerinage aux Jardies, sa mort est célébrée tous les ans par ses amis, tandis que par l'érection de statues et l'organisation de grandes commémorations nationales, le pays tout entier, la République, lui rendent un hommage qui se fait de plus en plus solennel et officiel avec le temps. Léon Gambetta est devenu, en 1938, lors de la célébration du centième anniversaire de sa naissance, un des grands hommes de la République, dont le destin se confond avec l'histoire du régime de 1870 à 1938.

  • Titre traduit

    Léon Gambetta : destiny and memory (1838-1938)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 721 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 360 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 920 SAS leo T.1
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 920 SAS leo T.2
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 920 SAS leo T.3
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4343

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2788
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2393
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.