Structure des chevets plats en Picardie du XIIe s. Au XIVe s.

par Micheline Fache

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Anne Prache.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    La recherche a pour objet d'étudier la diffusion et l'importance des églises à chevet plat dans les différents diocèses de Picardie du XIIe au XIVe siècle. L'analyse de l'évolution des différentes structures de chœur et de transept qui ont été conçues avec ce type de chevet, montre qu'à côté de la fidélité aux formes héritées du passé, des structures originales se développent comme les chœurs à bas-côtés, les chœurs en forme de t et les chœurs-halles. L'étude met en évidence l'importance du décor, interne et externe des murs de ces chevets et transepts, qui tend à masquer le mur puis à le remplacer par des surfaces vitrées- l'analyse de l'évolution des fenêtres et de leurs combinaisons montre le processus d'élaboration des fenêtres composées qui orneront les grandes cathédrales dès la fin du XIIe s.

  • Titre traduit

    Structure of flat levels in Picardie from the twelfth to the fourteenth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 616 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 79 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4364
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2307

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2333
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.