Pierre Crozat (1665-1740), un financier collectionneur et mécène

par Cordélia Hattori

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Antoine Schnapper.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Pierre Crozat (1665-1740), financier, est avant tout connu pour ses activités de collectionneur et de mécène. Protecteur d’Antoine Watteau, ami de Rosalba Carriera, commanditaire de Charles de la Fosse et de Pierre II Legros, son hôtel parisien, rue de Richelieu, élevé par J. -S. Cartaud, fut un lieu de rendez-vous pour les amateurs, les connaisseurs, les collectionneurs et les artistes. Les peintres de l'académie, les artistes étrangers de passage à Paris, Bachaumont, Caylus ou Mariette s'y retrouvaient au cours des réunions hebdomadaires et consultaient la très nombreuse collection de dessins. Les artistes venaient y étudier et copier les feuilles des grands maitres. Ils pouvaient également voir chez Pierre Crozat, ses collections de peintures, d'estampes, de sculptures, de pierres gravées et quelques objets de curiosités. Une grande bibliothèque, riche en ouvrages sur l'art était aussi à leur disposition. Pierre Crozat fut par ailleurs un grand amateur de l’Italie où il se rendit une fois, pour négocier l'acquisition de la collection de la reine de Suède pour le régent. Il resta en contact avec Florence, Rome, notamment l'académie de France dirigée par Charles Poerson puis Nicolas Vleughels, et Venise plus particulièrement. En Angleterre, le duc de Devonshire fut un de ses correspondants. Parmi les activités de Pierre Crozat et de son cercle de connaisseurs, dont les deux références furent Roger de Piles et Giorgio Vasari, le projet de la publication d'un recueil, qui pour la première fois associait le texte et l'image fut entrepris. Mais il resta inachevé. L'hôtel Crozat fut comme une académie et joua un rôle majeur auprès des amateurs-connaisseurs et des artistes dans les trente premières années du XVIIIe siècle.

  • Titre traduit

    Pierre Crozat (1665-1740) : a financier collector and patron of art


  • Résumé

    Pierre Crozat (1665-1740) is a financier famous for his activities as a collector and patron. Protector of Antoine Watteau, friend of Rosalba Carriera, patron of Charles de la Fosse and Pierre II Legros, his Parisian hotel, rue de Richelieu, built by J. -S. Cartaud, was a rendez,-vous place for amateurs, connoisseurs, collectors and artists. The painters of the royal academy, the foreign artists coming to Paris, Bachaumont, Caylus or Mariette met together during the weekly assemblies organized by Pierre Crozat, and studied the great collection of drawings. The artists also came to study and copy the sheets of great masters. They also could see Pierre Crozat's collections of paintings, etchings, sculptures, engraved stones and some 'objets de curiosités". A large library, with many books on art, was also available. Besides, Pierre Crozat, was a lover of Italy, where he went once to negotiate, for the regent, the collection of paintings of the queen of Sweden. After his return to France, he kept some relations with Firenze, Rome (especially with the academic de France directed by Charles Poerson and Nicolas Vleughels), and Venice. In England, the duc of Devonshire became one of Pierre Crozat's correspondents. Among the activities of Pierre Crozat's circle of connoisseurs - to which theorical references were R. De piles and C. Vasari writings - began a project of a "recueil d'estampes" which particularity was to mix a text and illustrations for the first time. But it stayed unfinished. The hotel Crozat was like an academy, and had a very important place for the amateurs connoisseurs and for the artists of the beginning of the XVIIIth century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 592 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : 712 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4189
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2317

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2067
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.