Libéralisme, communauté et modernité dans la philosophie politique [anglosaxonne] contemporaine : la contestation identitaire et les limites de l'éthique libérale dans un contexte pluraliste

par Ronan Sharkey

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Renaut.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Des débats récents à la fois à l'intérieur de la théorie politique libérale et entre le libéralisme et ses adversaires ont révélé la nature ambivalente de la prétention libérale à être une théorie éthique. S'il est vrai que le libéralisme est nécessairement moral - dans la mesure où il prétend à légitimer l'aspect contraignant du pouvoir étatique et la nature non-négociable, absolue, des droits individuels - il faut reconnaitre qu'il est en même temps une théorie purement politique dans la mesure où il s'élève au-dessus de la mêlée contestataire des convictions personnelles et confessionnelles afin de régir celles-ci d'une manière qui ne présuppose aucun parti-pris. L'incertitude qu'engendre ce tiraillement entre deux positions contraires a eu l'effet de pousser les théoriciens libéraux dans le sens du rationalisme utilitariste, et d'affaiblir ses défenses théoriques, et surtout éthiques. C'est dans ce contexte qu'il convient de situer la querelle communautariste, mouvement qui représente le recoupement entre un certain cognitivisme moral (les vertus, le bien) et la sensibilité multiculturaliste vis-à-vis de la diversité. Cependant, à la lecture des textes principaux communautariens, un troisième facteur apparait, celui du religieux. Cette dernière dimension suggère que l'orientation communautariste représente une recherche d'extériorité, vis-à-vis du monde libéral, bien plus radicale que la simple affirmation de la différence. Son inclusion dans la philosophie morale soulève la question de la nature et de l'origine de celle-ci dans un monde pluraliste.

  • Titre traduit

    Liberalism, community and modernity in contemporary Anglo-American political philosophy : the debate over identity and the limits of liberal ethics in a context of pluralism


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 329 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 217 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4446

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2923
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.