L'idée de contrat politique au XVIIe et au XVIIIe siècles : entre transcendance,égoïsme et rationalité étendue (Pudendorf, Locke, Hobbes, Rousseau)

par Eric Hantute

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Renaut.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Comment une réflexion telle que celle de Rawls, s'ancrant dans l'horizon démocratique et prenant comme référent axiologique l'homme lui-même, a-t-elle pu devenir possible, consacrant ainsi l'arrachement au socle de la transcendance et l'avénement du libéralisme politique ? L'analyse de l'évolution de l'idée de contrat politique telle qu'elle s'est effectuée durant le XVIIe et le XVIIIe siècles peut aider à le comprendre. Pudendorf et Locke mettent en lumière les tensions inhérentes à une intégration des nouvelles données théoriques à l'intérieur d'un socle idéologique traditionnel. Nous posons avec Hobbes la question du "modus vivendi", constatons l'absence d'une rationalité étendue positive et discutons la possibilité d'un horizon positif d'existence intégré, réellement partagé. Enfin, avec Rousseau, nous montrons qu'il est nécessaire de réaffirmer les principes théoriques du droit politique. Nous concluons avec la réactualisation de l'idée de procédure contractuelle rawlsienne.

  • Titre traduit

    The political contract idea in the 17th and in the 18th centuries (Pudendorf, Locke, Hobbes, Rousseau)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (515 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : 415 réf.

Où se trouve cette thèse ?