La légitimation des politiques de l'éducation physique scolaire en France

par Loïc Jarnet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Raymond Boudon.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Pourquoi l'éducation physique et sportive, discipline scolaire obligatoire, existe-t-elle ? Quel en est le fondement ? L'idée d'une EP destinée à tous, incluse dans une éducation nationale, est apparue lors de la deuxième moitié du XVIIIe siècle dans un contexte particulier. Sa fonctionnalisation commence avec la IIIe république modérée ; elle acquiert sa consistance sous le pouvoir gaulliste. Aujourd'hui les doctrines de l’EP se partagent entre deux positions fondamentales : le courant qui estime que l'objectivité de l’EP repose sur une science particulière ; un autre qui pense que l’EP ne peut qu'appliquer des « rationalités » qui se constituent ailleurs. Or, l’EP est fondée sur une rationalité formelle (force intrinsèque reposant sur plusieurs paradigmes) et matérielle (forces extrinsèques : politique, économique, sociale). Ce sont des rationalisations endogènes qui assurent sa raison d'être, rationalisations qui expliquent que l'état l'universalise. La méthodologie boudonienne montre que l’EP repose sur la connaissance : pour elle, ce sont les conséquences qui confirment les principes et les principes qui, à leur tour, fondent les conséquences. Dans cette perspective, l'interrogation de la réalité s'effectue à partir de paradigmes. Le savoir de l’EP ne peut donc être présenté sous la forme d'une immense théorie hypothético-déductive découlant de quelques principes. Il a plutôt la forme d'un entrelacement lacunaire et complexe de théories hypothético-déductives. Le souci méthodique et pédagogique oblige ensuite à opérer un choix des éléments les plus pertinents. Mais du point de vue épistémologique, après 1945, les concepts de l’EP ont été dominés par des catégories marxisantes engendrant des idees recues que les recherches contemporaines ont introduites lors d'une exégèse sans recul. Pour des raisons logiques et empiriques, l’EP est désormais devenue sportive. Mais les grandes théories explicatives du phénomène sportif, dominées aujourd'hui par les théories irrationnelles valorisant le causalisme social, nous affirment que les sports reposent sur des adhésions illusoires. Cependant, la sociologie cognitiviste démontre que, comme l’EP, les sports reposent sur une rationalité contextualisée. L’EP se fonde donc sur un réseau de « raisons fortes » confrontées au réel, et qui ne sauraient exister sans lien avec la dignité de l'homme.

  • Titre traduit

    Legitimizing scholastic physical education policies in France


  • Résumé

    Why does physical and sports education, a compulsory scholastic discipline, exist? What is it based on? The idea of PE for all, included in the national education system, appeared during the second half of the 18th century in a specific context. Its functionality began with the moderate 3rd republic; it acquired its consistency under de Gaulle. Today, the doctrines of PE are divided into two fundamental positions: those who feel that the objectivity of PE lies in a particular science; and others who believe that PE can only apply “rationales” which are constituted elsewhere. However, PE is based upon a rationale which is both formal (an intrinsic force based on several paradigms) and material (extrinsic forces: political, economic, social). It is the endogenous rationalizations which ensure its reason for being, which explains why the state universalizes it. The boudonian methodology demonstrates that PE is based on knowledge: it maintains that the consequences confirm the principles and, in turn, the principles cause the consequences. From this perspective, reality is questioned through paradigms. The knowledge of PE cannot, therefore, be presented in the form of an immense hypothetical-deductive theory resulting from a few principles. But rather, it takes the form of a gap-ridden intertwining of hypothetical-deductive theories. The methodological and pedagogical concern subsequently compels a choice to be made among the most pertinent elements. But from an epistemological point of view, after 1945, the concepts of PE were dominated by marxist-oriented categories generating preconceived ideas introduced by contemporary research carried out with unrelenting exegesis. For logical and empirical reasons, PE has now become sports oriented. But the grand explanatory theories of the sports phenomenon, today dominated by irrational theories valorizing social causality, affirm that sports are based on illusory adhesions. However, cognitive-oriented sociology demonstrates that, like PE, sports are based on a contextual rationale. PE is therefore founded on a network of “good reasons” confronted with reality and which cannot pretend to exist without any relationship to human dignity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

La légitimation des politiques de l'éducation physique scolaire en France


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 642 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 437 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 379 JAR leg T.1
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 379 JAR leg T.2
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4292

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses Universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : La légitimation des politiques de l'éducation physique scolaire en France
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (641 p.)
  • ISBN : 2-284-01373-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 627-641. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.