Cosmologie et theologie chez gregoire de nazianze

par Anne Richard

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Monique Alexandre.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Si toute l'oeuvre de gregoire le theologien est en priorite centree sur le mystere trinitaire, on y trouve toutefois une vision coherente de l'ensemble des etres, qui se hierarchisent, en fonction de leur degre de rattachement a dieu, en un monde intelligible et un monde sensible, bien distincts, mais unifies et recapitules en l'homme. Tel est ici le sens du terme "cosmologie". L'objet de ce travail est de montrer l'impact de la reflexion trinitaire de gregoire de nazianze sur sa conception de la hierarchie des etres, enracinee dans la tradition chretienne anterieure et dans le platonisme. Consideree niveau par niveau, elle se caracterise par la nettete de ses frontieres : la transcendance divine est accentuee, l'immaterialite pure des anges et la materialite stricte du ciel excluent toute descente graduelle d'un palier a l'autre. Il s'agit cependant d'une hierarchie unifiee et dynamique du fait que, suspendue au dieu un et simple, elle s'ordonne a lui en fonction des variations de son unite. Mais au contraire de la hierarchie plotinienne, elle se constitue par des ruptures successives : genese, chute et redemption sont en effet le fruit de la liberte, qui soutend des lors tout l'ordre ontologique. Or ce que la reflexion trinitaire met en lumiere, a travers l'effort pour demarquer le fils et le saint esprit des creatures c'est la radicale independance de dieu envers le cree : c'est la vie trinitaire s'epanchant a l'interieur de dieu, et non la production des creatures, qui est adequate a l'activite divine et l'epuise. La liberte de l'acte de creation devient alors evidente. Des lors aussi l'unification de la hierarchie passe par une mediation concue non comme un etat intermediaire, mais comme le double enracinement du mediateur dans les niveaux qu'il reunit : l'homme spiritualise la matiere en etant esprit et matiere, de meme le christ divinise l'homme en etant dieu et homme. Les creatures s'averent ainsi happees par dieu a la mesure de leur ouverture a dieu.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 373 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 278 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4161
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.