Entre l'homme et l'animal : les êtres à la double nature et la métamorphose : représentations de l'humain et de l'animalité en Grèce ancienne

par Laurent Gourmelen

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Jean-Jacques Maffre.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    On se propose de rendre compte des significations et des enjeux considérables de la double nature au travers de l'étude d'un personnage injustement méconnu: Kekrops, l'ancêtre primordial des athéniens, né de la terre, double de nature, mi-homme, mi-serpent. Ce faisant, c'est une vision athénienne originale des origines de l'homme et du problème de la différenciation que l'on découvre; mais, par-delà, en contrepoint, se dessinent les diverses représentations mythiques grecques de l'humain et de l'animalité. Une première approche doit permettre de caractériser le personnage, mais aussi de découvrir les problématiques essentielles liées à sa double nature et à ses différents statuts. Pour tenter d'en comprendre les implications, il faut reconstituer l'existence du personnage, en rassemblant les données mythiques et iconographiques; en diversifiant les angles d'approche, la double nature peut se comprendre par rapport aux fonctions du personnage; plusieurs comparaisons permettent également d'éclairer l'originalité de la représentation athénienne. C'est enfin à une interprétation "politique" qu'il convient de soumettre la double nature, en cherchant à l'expliquer par rapport au symbolisme extraordinairement riche du serpent, mais aussi par rapport aux données d'un bestiaire de la cité. On peut ainsi déterminer les raisons d'être, capitales pour Athènes, de l'ophiomorphisme de Kekrops; mais on doit aussi en définir l'ensemble des implications, dont certaines sont manifestement occultées, tout en s'interrogeant sur la place qui lui est réservée dans l'imaginaire mythique athénien.

  • Titre traduit

    Somewhere between man and animal : double-natured creatures and metamorphosis. Representations of human nature and animality in ancient Greece


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Les Belles Lettres à Paris

Kékrops, le roi-serpent : imaginaire athénien, représentations de l'humain et de l'animalité en Grèce ancienne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 764 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 365 ref.

Où se trouve cette thèse ?