Les figures maternelles dans le roman célinien

par Jean-Claude Renard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Autrand.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Louis Destouches a pris pour pseudonyme « Céline », le prénom de sa grand-mère maternelle, troisième prénom aussi de sa mère. Ce choix est important et révélateur dans une œuvre souvent autobiographique. En filigrane ou dans un premier rôle, suggérée, évoquée, la mère du narrateur, tantôt sorcière, tantôt bonne fée, envahissante ou inaccessible, pathétique ou sublime, déambule tout au long de l'œuvre. Essentiellement dynamique, la relation de l'écrivain à la figure maternelle n'est jamais figée - quand il ne s'agit pas de sa propre mère, il s'agit toujours de maternel et de « maternalité » ; elle parcourt à des degrés divers la pensée, le souffle et l'écriture de Céline. L'étude se conduit ainsi : la relation entre la mère et le fils, entre la mère et l'écrivain fils, des influences de l'héritage maternel (l'incapacité à jouir de la vie, certaines valeurs morales, une nostalgie du passé) jusqu'aux rivages de la mère que constituent l'exercice de la médecine et le rapport à la langue maternelle dans l'écriture.

  • Titre traduit

    Mother's Presence in the Celine's Novel


  • Résumé

    Louis Destouches took as a pseudonym his maternal grandmother's first name Céline, which was also his own mother's third name. In a work that is frequently autobiographical, this choice is significant and revealing. Playing a leading role or in the background, the narrator's mother is ever present; sometimes as good fairy, sometimes as which, intrusive or distant, pathetic or sublime. She is essentially dynamic, and the writer's relationship to her is never set. When he's not talking about his own mother, the writer is concerned with the concept of motherhood and the meaning of maternal. In various ways she affects the thoughts, inspiration and style of Céline’s writings. The thesis is described as: the relationship between mother and son, a male writer and his mother and the influences of this maternal heritage (the inability to enjoy life, fixed moral values, nostalgia for the past) which even extends as far as opinions on specific medical practice and mother tongue in his writing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (541 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 137 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4239

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.