La theorie du reve chez artistote : principes physiologiques et psychologiques

par LUCIA MARTINEZ

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Laborderie.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Aristote est le premier penseur de la civilisation occidentale a refuser l'interpretation surnaturelle du phenomene du reve, dominante dans la culture grecque, et a offrir une theorie coherente et rationnelle sur ce sujet. Aussi a-t-il marque de son empreinte l'etude de ce phenomene, de sorte que les marques de son influence peuvent etre suivies jusqu'a nos jours. Il a, pour la premiere fois, marque les limites de ce sujet qu'il situe aux frontieres de la biologie et de la psychologie, a un moment du developpement de la science ou l'on a coutume de faire appel a une cause surnaturelle. Avec lui, le reve cesse d'etre presente comme un phenomene d'origine metaphysique, pour etre decrit comme un phenomene endogene, de nature psychophysiologique appartenant tout entier a l'etre sensible. Aristote inaugure ainsi une tradition psychologique qui definit toujours le reve comme une image engendree par l'imagination, dans le contexte psychophysiologique du sommeil. La theorie sur le reve d'aristote represente en meme temps l'achevement et la synthese de tout le savoir aristotelicien. Car aristote s'est interesse au phenomene du reve lors de sa maturite. Dans trois traites des parva naturalia : du sommeil et de la veille, des reves, de la divination dans le sommeil, apres avoir precise tout son systeme philosophique et lui avoir donne une forme definitive. Nous nous sommes propose d'etudier dans ce travail la theorie sur le reve telle qu'elle est developpee dans ces trois traites, en exposant les principes physiologiques et psychologiques qui constituent son fondement - l'ame comme entelechie, l'ame sensitive et la sensation, le sens commun et son organe le coeur, la @ ou imagination - a travers une analyse du lexique et des fonctions qu'aristote leur attribue.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 509 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 605 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4407
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.