Le mythe du merveilleux barbare : aspects mythocritiques de Pasolini à Lounguine

par Bernadette Rey Mimoso-Ruiz

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'expression de "merveilleux barbare", selon Pasolini, ouvre des perspectives de réflexion sur la remise en cause du concept de barbarie. Dans une approche comparatiste (littérature/cinéma) à travers les œuvres romanesques et filmiques, nous nous interrogeons sur une possible définition mythique du barbare et de sa représentation à partir des études mythocritiques réalisées ces dernières années. La figure du barbare s'impose à la fois dans le temps et l'espace, ce qui nous conduit à un rappel des conceptions antiques, et plus particulièrement helléniques des écarts entre "civilisé" et "barbare". Nous examinons les composantes de l'espace romanesque figuré dans le roman de Le Clézio (Procès-verbal) et dans ceux de Burgess (A clockwork orange) et de Quignard (La frontière) puis, nous étudions les caractéristiques particulières à la narration filmique de l'espace du barbare dans les films qui nous occupent (Accattone, Mamma Roma, Luna Park) dont nous avons réalisé les découpages plan par plan. Nous avons considéré en particulier les problèmes spécifiques de la transposition du roman de Burgess au film homonyme de Kubrick. En nous appuyant sur les irradiations mythiques d’Orphée dans ses composantes transgressives envers les lois de la cité, nous établissons des relations entre les personnages romanesques et filmiques et le mythe dont nous parvenons à démontrer dans une troisième partie les modalisations et les variantes. Ensuite, dans une quatrième partie nous nous penchons sur l'analyse des perceptions entre le masculin et le féminin qui conduisent à un réseau iconoclaste et transgressif vers une nouvelle poétique proche de Rimbaud. Enfin, dans une cinquième partie, nous nous interrogeons sur les prolongements contemporains du merveilleux barbare et de sa nécessaire existence comme instance dénonciatrice des idéologies destructrices. Nous en venons à établir un rapprochement entre le mythe du merveilleux barbare et la figure de l'artiste dans sa vocation éclairante.

  • Titre traduit

    The myth of the marvellous barabarian : mythocritic aspects from Pasolini to Lounguine


  • Résumé

    The expression of the “marvelous barbarian” according to Pasolini opens to a reflection about the concept of barbarity. The novels and films of our corpus are examined in a comparative prospect. The mythic definition of the barbarian and its representation in literature and cinema is analyzed from the mythocritic essays of our days. The barbaric figure imposes itself in time and space. We quoted the antic conceptions, particularly in Greece where divergences appear between the civilized and the barbarians. The space of the novels (le Clezio's Procès-verbal, Aa clockwork orange by A. Burgess, Quignard's La frontière) are examined (part i) we study the particular characteristics of the filmic narration and the space of the barbarian in the films quoted (Accattone,Mamma Roma,Luna Park) through a shooting script presented shot by shot. We considered particularly the special problems of the adaptation from the novel of a. Burgess to the homonymous film of Kubrick. (part ii). Basing our analysis on the mythical irradiations of Orpheus according to his transgressive components towards the city, we correlated the characters of the novels and of the films to the myth which we demonstrated the modelisations and variations (part iii). We analyzed the peculiar perceptions of masculine and feminine linked to an iconoclast and transgressive network and a new poetic approach to Rimbaud (part iv). At last we examine the contemporary extensions of the marvelous barbarian and we ask the necessity of his existence which appears like a telltale proceeding of the destructive ideologies. We conclude with a links between the myth of the marvelous barbarian and the figure of the artist's enlightened vocation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 742 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : 722 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4230

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.