La langue alchimique : analyse stylistique dans les œuvres de Rimbaud

par Ji-seon Park

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Georges Molinié.

Soutenue en 1998

à Paris 4 .


  • Résumé

    Considérant que « le dérèglement de tous les sens » s'applique au niveau de la sensation et de la signification, nous avons étudié la transformation qui se produit au cours de ce dérèglement, qui est également une conséquence d'un changement de l'identité par « je est un autre ». « Je » et « autre » se réunissent en dépit de leur contradiction dans son univers voyant. Ici, il ne s'agit pas d'une succession mais d'une simultanéité. Un être ou un élément est susceptible de se transformer sous différentes formes par assimilation et par contradiction. Par le moyen de la stylistique, nous avons analysé tous les textes rimbaldiens pour identifier les personnages qui parfois ne sont pas explicites et pour établir avec précision la relation de l'émetteur et du récepteur. Le changement de perspective dans chaque poésie nous représente son passage vers l'absolu. Pour « les sens-sensations » nous avons envisagé les couleurs, les sons et les parfums. Dans son système de la sensation, il réussit à exprimer ce qui est inexprimable. Donc, c'est à cette transformation des identités que nous attribuons sa langue alchimique.

  • Titre traduit

    The alchimistic language : stylistic analysis in works of Rimbaud


  • Résumé

    Considering that “the confusion of all the senses” applies to the level of sensation and meaning, we studied the transformation that occurs over the course of this confusion which is also a result of a change in identity by “'I is another”. “I” and “another” merge despite their contradiction in their flamboyant universe. Here, a succession rather than a simultaneity occurs. A being or an element is able to transform into different forms by assimilation and by contradiction. Using the stylistic method, we analyzed all of the rimbaldian texts to identify the characters who are sometimes vague and to establish precisely the relationship between the transmitter and the receiver. The change in perspective in each poem represents to us his transition towards the absolute. Regarding the “senses-sensations” we contemplated the colors, the sounds, and the odors. Through his system of sensation, he succeeds in expressing that which is inexpressible. Therefore, it is to this transformation of identities that we attribute his alchemic language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 388 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4236

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.