Etudes sur les règles de l'art oratoire suivies d'une esquisse d'anthologie raisonnée de scènes de théâtre de langue française

par Michel-Pierre Bachelet

Thèse de doctorat en Communication

Sous la direction de Francis Jacques.

Soutenue en 1998

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    On s'accorde aujourd'hui pour deplacer l'unite de compte de la signification des actes de langage de l'enonce vers l'enonciation et de l'enonciation vers l'activite conjointe d'un locuteur et d'un interlocuteur. Ce point de doctrine peut-il rester sans incidence sur l'analyse de certains procedes phonetiques et prosodiques ? partant des acquis les plus recents de la philosophie du langage en pragmatique, les presentes etudes se proposent d'en tirer certaines consequences pratiques au plan de cet aspect particulier de la rhetorique que l'on nomme "l'action oratoire", i. E. L'acte de dire un discours a voix haute. En engageant la linguistique sur la voie d'une conception etendue de l'enonciation, l'approche pragmatique du langage conduit a decrire les phenomenes de diction et d'elocution sous le rapport qu'ils entretiennent avec la signifiance du discours, i. E. Avec les differents types d'interactions discursives consideres sous l'angle de leur degre de dialogisme interne. Un certain nombre de modulation de la voix peuvent alors se laisser definir comme des schemes capables de rendre perceptible a l'imagination une structure abstraite, en l'occurrence discursive et argumentative, structure avec laquelle ces schemes entretien, nent une relation qui n'est pas fortuite mais en rapport avec l'orientation plus ou moins convergente des discours. Les regles de l'art oratoire cessent dans cette optique de se presenter comme de simples figures ou ornements de la signification, uniquement determines par des preoccupations "stylistiques" ou sociologiques. L'opposition entre la modalite "causante" et la modalite "declamante" de la parole vive trouve dans cette perspective un debut d'eclairage, propre a confirmer au plan anthropologique la pertinence d'un principe dialogique construit sous l'autorite du primat accorde a la relation interpersonnelle sur fond de preoccupations referentielles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (832 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2541
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.