La composante maritime de la stratégie britannique : 1945-1990

par Ghislaine Calloc'h

Thèse de doctorat en Monde anglophone

Sous la direction de Jean-Claude Sergeant.

Soutenue en 1998

à Paris 3 .


  • Résumé

    La royal navy a longtemps ete la composante majeure de la strategie britannique et le regulateur des conflits en europe et dans le monde. Les annees suivant la seconde guerre mondiale ont vu les gouvernements britanniques successifs redefinir les priorites concernant la securite de la grande-bretagne et la protection des interets du pays. Les nouvelles donnees geopolitiques de l'apres-guerre ont fait passer la marine a l'arriere-plan : la guerre froide a pousse la grande-bretagne a accorder la priorite a l'acquisition de l'armement nucleaire, a l'armee de l'air, et a la presence de forces terrestres en europe. Le processus de decolonisation a enleve a la grande-bretagne le role mondial qu'elle avait eu jusqu'alors et a contribue egalement au declin de la royal navy. D'autres facteurs ont participe egalement a mettre la navy au second plan : les depenses de defense, notamment celles concernant la marine, ont ete reduites en raison de la fragilite ponctuelle de la situation economique britannique. Les etapes du declin de la marine correspondent a des tournants de la politique britannique : le choix europeen dans les annees 1960 et le choix de la strategie continentale au debut des annees 1980. Les consequences de ce declin portent notamment sur un recentrage des unites navales sur le theatre atlantique et sur des capacites reduites.

  • Titre traduit

    The naval component of british strategy. 1945-1990


  • Résumé

    For a long time the royal navy was at the heart of the british military strategy. In the years following the second world war successive british governments redefined priorities concerning the security of britain and the protection of the interests of the country. New post-war geopolitical facts pushed the navy to the background : the cold war made britain give her priority to the acquisition of nuclear armement, to the royal air force and to the presence of ground troops in europe. The process of decolonization took away the world role that britain had had until then and contributed to the decline of the royal navy. Other factors also made the navy less important : defence spending was reduced because of the recurrent weakness of the british economy. The phases in the decline of the navy correspond to turning points in british politics : the british decision to join europe in the 1960s and the choice of the continental strategy at the beginning of the 1980s. The consequences of the decline can be found in the regrouping of naval units in the northatlantic theatre of operations and in reduced capabilities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (460 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2431
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.