Entre la farce et l'ironie : paradoxes et ambigui͏̈tés de Tom Sharpe, un écrivain "populaire"

par Christian Dalzon

Thèse de doctorat en Monde anglophone

Sous la direction de Serge Soupel.

Soutenue en 1998

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cette thèse entend démontrer en quoi les romans de Tom Sharpe constituent une œuvre comique et populaire et en quoi ils dépassent ce cadre. On s'est tout d'abord interrogé sur l'origine biographique de ses romans avant de mettre en évidence les éléments farcesques de son œuvre qui s'inscrit dans une longue tradition littéraire, tandis que la farce noire caractérise les thèmes et le ton des romans de Sharpe et provoque chez le lecteur une réflexion sur la nature de l'homme par l'exposition appuyée de ses travers les plus exacerbés et de toutes les formes de violence dont il est capable de faire usage pour parvenir à ses fins. En outre, au-delà des procédés évidents propres à la farce pure et d'une thématique reflétant sa vision pessimiste de la nature humaine, le lecteur peut reconnaitre, grâce au pacte de lecture que l'auteur a instauré, les marques et procédés qui dévoilent sous le masque du farceur, la présence de l'ironiste. La coexistence paradoxale de la farce et de l'ironie et les nombreuses références intertextuelles montrent que Sharpe, qui se plait à cultiver le paradoxe et l'ambiguïté aussi bien dans sa vie que dans ses écrits, ne peut être considéré uniquement comme un auteur populaire de best-sellers et que son œuvre est plus riche et plurielle qu'il ne semble au premier abord.

  • Titre traduit

    Between farce and irony : paradox and ambiguity in the works of Tom Sharpe, a "popular" novelist


  • Résumé

    This thesis aims at showing how tom Sharpe's novels are both comic and popular and how they go beyond these categories. It distinguishes the biographical origin of his works before focusing on their farcical aspects deeply rooted in an established literary tradition. Black farce, which is the dominant feature of their themes and tone, prompts the reader to reflect on man's nature by exposing its most exaggerated shortcomings and every sort of violence man can use in order to achieve his ends. Moreover, beyond literary techniques proper to traditional farce and themes reflecting a pessimistic vision of human nature, and through a complicity that is created between the novelist and the reader, the latter can perceive the signs and techniques revealing the ironist concealed behind the mask of the farceur. The paradoxical coexistence of farce and irony, together with the numerous intertextual references, show that Sharpe, who enjoys paradoxical and ambiguous situations both in his life and his works, cannot simply be regarded as a popular writer of bestsellers; his novels are more complex and multifaceted than they appear at first sight.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (519 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6692
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.