Développement et démocratie participative : le programme du PNUD et de la Banque mondiale de l'eau et d'assainissement en Bolivie

par Mary Lisbeth Gonzalez

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Olivier Dabène.

Soutenue en 1998

à Paris 3 , en partenariat avec Institut des hautes études de l'Amérique latine (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les organisations multilatérales comme Le PNUD et la Banque mondiale sont en principe des organisations ayant le pouvoir d'affecter des ressources et de structurer les possibilités de développement de la participation, de la responsabilité financière ("Accountability"), et de la bonne gouvernance (" good governance "). L'objectif de cette étude est d'étudier l'interaction entre les gouvernements et les organisations internationales. Notre laboratoire empirique est la Bolivie qui, durant une période historique précise, a appliqué des réformes pour passer d'une démocratie formelle a une démocratie participative. Notre hypothèse est que ces organisations pourraient mieux atteindre ces objectifs si les programmes et projets (les opérations) étaient conçus selon une approche de développement intégrale. Les conclusions de cette étude montrent qu'une opération bien structurée doit aller au- delà de l'articulation entre les objectifs, les opérations et les résultats prévus, et qu'on ne peut se contenter d'une simple stratégie d'application. Une opération doit être considérée comme une partie de la stratégie de développement intégrale. L'objectif n'est pas seulement d'améliorer certains indicateurs sociaux et économiques, et/ou les taux de pauvreté. Il s'agit de concevoir chacune des opérations comme une opération de préparation au développement, tout en jetant les bases d'une démocratie participative au sein de la société civile et des institutions gouvernementales. Nous nous appuierons sur une étude de cas ; nous nous fonderons en effet sur une opération réalisée conjointement par le PNUD et la Banque mondiale : le programme d'approvisionnement en eau et d'assainissement. Notre objectif sera d'examiner sa stratégie participative qui vise a développer un secteur particulier, l'eau et l'assainissement, dans un pays particulier, la Bolivie. Nous analyserons également les méthodes d'application de ce programme concernant le développement de la participation et de la démocratie. Nous parcourrons tout au long de cette étude trois niveaux d'analyse : le programme en soi et sa réalisation en Bolivie ; le contexte socio-politique de la Bolivie ; et, entre les deux, un niveau intermédiaire étudiant les connexions entre le programme et le contexte socio-politique bolivien.


  • Résumé

    Multilateral organizations such as the UNDP and the world bank are, in principle, organizations positioned to allocate resources and structuring possibilities to promote innovations in participation, accountability and good governance. The objective of this work is to study the interplay between governments and international organisations. It seeks to determine the way these organizations define and strategically link the terms of participation, accountability and good governance. To examine such an interplay this work takes as a case of study an operational activity implemented together by the UNDP and the world bank : the water and sanitation programme the purpose is to examine its participatory strategy to promote the development of a specific sector, water and sanitation, in a specific country, Bolivia. While examining such an interplay this work aims at analyzing how the programme implements activities to enable the objectives of participation. The hypothesis is that these organizations could better achieve such objectives if programmes and projects (operational activities) are designed embracing an integral development approach. The conclusions of this study show that a well-structured operational activity must go beyond the proper articulation of objectives, activities, expected results and beyond the design of an implementation strategy. An operational activity must be conceived as a part of an integral development strategy. The objective is not only to increase some social and economic indicators and/or to ameliorate poverty rates. The purpose is to design each single operational activity preparing people for development, while grounding participatory democracy within civil society and government institutions. This work moves back and forth among three levels of analysis. One is the programme itself and us implementation in bolivia. The second level of analysis is the bolivian sociopolitical context. The empirical laboratory is provided by this country that in a specific historical moment unplemented reforms to move from a formal democracy to a more participatory democracy. Between these two levels of analysis, there is an intermediate level that examines the connection between the programme and the bolivian sociopolitical context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 394 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6717

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.