Analyse phonologique de l'adaptation japonaise de mots etrangers

par SHIGEKO SHINOARA

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Annie Rialland.

Soutenue en 1997

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous appelons "adaptation japonaise" le processus en jeu lorsque des locuteurs natifs du japonais ajustent des mots etrangers de telle facon que les formes resultantes soient acceptables en tant que sequences sonores du japonais. En observant les formes de mots d'origine etrangere, on remarque qu'elles presentent souvent certaines caracteristiques absentes dans le lexique indigene. Ainsi, la comparaison entre une forme adaptee et son correspondant dans la langue source devoile les regles et les contraintes du japonais ainsi que celles de la grammaire universelle (ug). Nous voulons montrer 1) l'importance d'une approche phonologique fondee sur les contraintes ; 2) le role de ug dans le processus de l'adaptation. Nous travaillons dans le cadre de la theorie de l'optimalise (prince & smolensky 1993, mccarthy & prince 1993ab, 1995) qui definit la grammaire d'une langue par une hierarchie des contraintes universelles. Ces dernieres se divisent en deux categories majeures : les contraintes structurales refletant les formes non marquees definies par ug et les contraintes de fidelite pour conserver les proprietes de l'input. L'interaction entre les proprietes de l'input etranger et la force des contraintes structurales en japonais, ainsi que le role de ug sont reveles au cours du processus d'adaptation. Nos principaux resultats sont les suivants : l'accentuation dans l'adaptation de mots anglais reflete la source, par contre celle du francais attribue l'accent par defaut. Nous l'avons analyse en termes de pied trochaique avec non finalite - une structure metrique attestee dans les recherches anterieures dans les hypocoristique, etc. L'influence de ug apparait dans l'evitement de la proeminence sur les voyelles epenthetiques. L'adaptation des occlusives dentales devant voyelles hautes reflete une preference par ug des affriquees non voisees aux voisees. Ainsi, /tu/ est adapte avec une affriquee [ts] tandis que /du/ evite l'affrication en abaissant la voyelle en [o].

  • Titre traduit

    Phonological analysis of japanese adaptations of foreign words


  • Résumé

    We analyse "japanese adaptations" of foreign words (mostly from french and english). By "adaptation" we mean the process whereby japanese native speakers adjust foreign words in such a way that the resulting forms are acceptable as japanese sound sequences. Forms of foreign origin such as adapted forms often possess characteristics not found in native words. A comparison between an adapted form and the corresponding word in the source language reveals the rules and constraints of japanese as well as universal grammar (ug). Our main goals are to show: 1) the significance of the constraint-based approach to phonology; 2) the role of ug in the adaptation process. Data are analysed in the optimality theory (ot) (prince & smolensky 1993, mccarthy & prince 1993ab, 1995). Ot defines the grammar of a particular language as a hierarchy of universal constraints. The constraints are divided into two broad categories: structural constraints reflecting unmarked forms as defined by ug and faithfulness constraints for preservation of input properties. Interactions between properties of foreign sounds and the strength of the structural constraints in japanese as well as some effects of ug become visible in adaptation processes. Some of the major results are as follows. The accent of english adaptations reflects the source while french adaptations assign their accent by default. This is analysed in terms of a trochaic footing with nonfinality -a metrical structure that previous research has shown to play a role in hypocoristics, truncations and so on. Reflections of ug constraints that appear in the accentuation include the avoidance of prominence on epenthetic vowels. In the adaptation of dental plosives before high vowels, a ug preference for voiceless affricates over voiced ones emerges. The input sequence /tu/ is adapted with an affricate [ts] while /du/ adaptation avoids the affrication.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 285 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 187 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1998PA030058
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.