Transports collectifs et production de l'espace urbain a rio de janeiro (bresil)

par Frédéric Monié

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de JEAN REVEL MOUROZ.

Soutenue en 1997

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these analyse le role des transports collectifs dans la production de l'espace urbain, a travers l'etude de trois periodes clefs dans l'histoire recente de la metropole bresilienne de rio de janeiro. Elle met en evidence le caractere complexe et evolutif de l'articulation transports/processus d'urbanisation, dont l'evolution est tributaire de facteurs geographiques, economiques, sociaux, culturels et politiques. La variete des parametres a considerer fait que cette activite ne presente pas d'effets structurants automatiques et reproductibles. L'impact des infrastructures depend largementdes dynamiques animant les territoires dans lesquels elles s'inserent. Lorsque les interets des acteurs dominants convergent pour en faire un instrument au service d'un territoire adapte a leurs logiques socio-economiques, les transports jouent un role central dans la production de l'espace comme cela fut le cas au debut du xxeme siecle. A l'oppose, les transports collectifs peuvent perdre leur position strategique lorsque les agents urbanisateurs developpent de nouvelles strategies adaptees aux mutations de l'economie et de la societe. Ainsi a partir des annees 1950, les classes dominantes ne maitrisent plus la croissance de la peripherie ou les occupations foncieres et l'autoconstruction connaissent un developpement vigoureux. Les secteurs les plus dynamiques de l'economie se tournent pour leur part vers les classes moyennes dont l'ascension leur assure des profits considerables. Dans un tel contexte, les transports en commun perdent en grande partie leur fonction urbanisante au profit d'une mission plus traditionnelle de mobilisation quotidienne de la main d'oeuvre. Depuis cette epoque, les agents sociaux ne les ont plus utilise afin de controler l'expansion de la ville ou de deconcentrer l'activite economique dans une agglomeration ou le centre des affaires concentre une large part de l'emploi metropolitain. Si les transports publics ont toujours represente une activite essentielle dont les progres jalonnent ceux de la civilisation, leur role tend donc a evoluer profondement en fonction des combinaisons qui se tissent entre les acteurs qui dominent la scene urbaine et invalide de ce fait la rhetorique d'effets induits automatiques et absolus en terme de production de l'espace.


  • Résumé

    This thesis discusses the role of public transports in the production of urban space, through the study of three important periods in the recent story of the brazilian city of rio de janeiro. It desmontrates the complexity of the articulation transports/urban growth which evolution depends of geographic, economic, social, cultural and politic factors. The variety of the elements to consider explains that this activity don't present structural and automatic effects. Impacts of the infrastructures depends greatly of the dynamics which affects urban territories. When the interests of the dominant social actors converge to create instruments dedicated to theirs socioeconomic logical, transports got a main role in the production of the city like it happened in the beginning of the century. On the other hand, public transport can lose their strategic position when the social agents develop new strategies adapted at the new mutations of economy and society. Like this, from the fifties, dominant classes don't control more the peripheral growth dominated by illegal settlements and selfconstruction. The most dynamic economic sectors are turning to the middle class which development provides important benefits. In this context, public transportation is losing is "urban function" in aid of a traditional mission of diary mobilization of working class. Since that period, social actors don't more use it to control urban development or to disconcentrate economic activities in a city where the business center concentrate a big part of metropolitan employment. Public transport stills represented an essential activity which progress mark out advanced of civilization, but their role develop according to the relations between the actors which are dominating urban scene. This thesis invalidates the structuring, automatic and absolute effects rhetoric in terms of production of urban territories.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 397 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 190 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.