Les extremes distincts : la configuration de l'espace dans les societes ayant bati des tertres funeraires dans le nord-ouest iberique

par Jacobo Vaquero Lastres

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Paul Demoule.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Toute manifestation spatiale collective d'un etat ou d'un processus, quelque soit l'echelle, est regie par une conception inconsciente et formelle de l'espace attribuee a une pensee collective. Le megalithisme, en tant que reference a la generalite d'une ressemblance architectonique, implique un certain type de manifestation diffusee a travers le temps et l'espace; par consequent, son etude va rendre possible la verification de cette hypothese. Tant la forme que la disposition dans un environnement habite devraient enregistrer le meme type de reference, s'inscrire dans une forme commune de references qui permettrait le developpement d'un modele qui fasse abstraction de l'essentiel de ces fondements, et suppose donc une represention de ceux-ci. Dans le nw iberique, un degre determine de connaissances de ce genre de manifestations funeraires de la prehistoire (ensemble de gisements de forme tumulaire que l'on appelle en general megalithiques) favorise l'application, l'illustration et la validation de la theorie. L'apparence semblable de ces constructions tumulaires du no iberique rend possible la determination des diverses tendances dans la disposition de leur environnement. Une fois isolees les differences entre les conceptions qui impliquent certains emplacements, on peut prevoir les dessins correspondants. Le resultat sera une matrice qui, en etablissant une correspondance entre les structures et les environnements, puisse etre le reflet d'au moins deux extremes de la pensee tout a fait distincts dans les societes responsables des formes tumulaires de ces caracteristiques. La consequence archeographique la plus remarquee sera la mise en oeuvre d'un modele de dessins architectoniques en dehors du modele classique, traite dans la synthese totale et actuelle de la prehistoire du nw iberique. Ce modele permettra de desagreger une fois pour toutes la fausse unite cristallisee dans ce contexte pour ainsi introduire ce moment de l'histoire du no dans les courants et les ordres archeographiques europeens.

  • Titre traduit

    Different extremes the space construction of the mound funerary builder societies in nw iberia


  • Résumé

    All collective spatial manifestation of a process or a estate is realised under a spatial conception, formal and unconscious, that must be interpreted like an attribute of a collective think. The megalithic constructions, like a reference of one only architectonic aspect, are a special kind of manifestation present around the time and the space; his investigation will do possible the validation of this hypothesis. The tomb's form and his location in a landscape must show us the same kind of formal references that let us develop a model about an abstraction of the essential of this fundaments, and her associated representation. In nw iberia, a certain degree of the knowledge about this type of this funerary prehistoric buildings (group of constructions with a mound appearance often called megalithic) favour the application, the illustration and the authentication of this theory. The similar appearance of the tumular constructions allow the determination of the different tendencies of disposition in their environment. When the different concepts hides under the distinct emplacements are identified, it's possible anticipate the architectural design of each style. The result will be a matrix that, making a correspondence between the structures and the environments, can be the reflex at least of two thought's extremes, completely different in the builder societies of the tumular forms. The archeographical consequence more important will be the elaboration of a model outside the classic typological orders utilised in the prehistoric synthesis of the nw. This new model allow to break the wrong unity solidify in this context and open a door for an introduction of the galician mounds in the standards orders archeographical in europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 438 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 111 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 556

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.