Shaduppum (tell harnal) : une petite ville du royaume d'eshnunna au xviiie siecle avant notre ere

par Véronique Grandpierre

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de VERONIQUE CHARPIN.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Tell harmal est le nom de l'un des petits monts de la region de la diyala, situe a une dizaine de kilometres a l'est de bagdad, aujourd'hui englobe dans les faubourgs de cette ville. Ce petit tell a fait l'objet de fouilles qui ont permis l'identification du site comme etant l'ancienne shaduppum, ville du royaume d'eshnunna. Ce dernier, situe a l'est du tigre et centre sur la region de la diyala, occupe au xviiieme siecle av. J. C. Une position strategique importante entre le royaume de haute-mesopotamie au nord, isin et larsa au sud, babylone a l'ouest, l'elam a l'est. L'etude a ete essentiellement axee sur les aspects administratifs et economiques de la vie de la ville d'apres les derniers documents retrouves a shaduppum, afin de dresser d'une facon generale le tableau d'un chef-lieu a l'interieur du royaume d'eshnunna et de voir s'il est possible de determiner des signes avant-coureurs de sa chute. Il s'agit de mettre en lumiere l'administration a partir des sources locales et non comme dans les royaumes voisins a partir des archives laissees par l'autorite centrale. Les archives privees ont permis, grace aux dates mentionnees, de determiner a quel moment, shaduppum est passee sous le controle d'eshnunna. Les lettres administratives ont revele qu'il ne s'agissait pas d'une capitale de district mais d'une ville d'un rang bien moins important dont les cadres administratifs et economiques ont pu etre dessines. Enfin les textes litteraires (lois, exercices mathematiques, hymnes, epopee, tenson. . . ) ont donne des informations sur la formation des scribes de shaduppum et sur le rayonnement intellectuel de cette petite ville. Shaduppum est mise a sac et incendiee vraisemblablement par les elamites a la fin du regne d'ibal-pi-el ii, montrant ainsi les difficultes du royaume d'eshnunna dont le territoire se retrecit peu a peu et dont la capitale finit elle-meme par tomber, quelques annees plus tard sous le regne de silli-sin.

  • Titre traduit

    Tell harmal (shaduppum): a little town of the kingdom of eshnunna at the xviiieme s. B. C


  • Résumé

    Tell harmal is one of the little sites in the diyala area, about ten kilometers east of baghdad. It is situated today in the suburs of this town. The archeological excavations on this little tell led to its identification with he ancient town of shaduppum. Shaduppum belonged to the kingdom of eshnunna, which ruled the diyala area, east of the tigris, and had an important strategical position, between the kingdom of high mesopotamia to the north, isin and larsa to the south, babylon to the west, elam to the east. This dissertation is devoted to the administrative and economical aspects of the life of this town, acording to the last texts found in shaduppum. The purpose was to discribe a provincial town of the kingdom of eshnunna, search for the premonitory symptoms of its collapse, and to enlight administrative life revealed by local sources and not, as in other kingdoms, by central archives found in the capital city. Posotive archives are dated; these dates show at which point the town passed under the control of eshnunna. Administrative letters show that eshnunna was not a provincial capital, but a less important town. Literary tablets (laws, mathematic exercices, hymns, epics. . . ) give informations about the training of the scribes and the intellectual life of this little town. Shaduppum was sacked and burnt, probably by the elamites, at the end of iba-pi-el ii's reign. It shows the troubles of the kingdom of eshnunna itself, whose terrritory shortens, and whose capital endly falls some years later, under silli-sin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 1231 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 538 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.