Diplomates et diplomatie soviétiques en Europe (1930-1939) : structures et méthodes d'une politique extérieure sous Staline

par Sabine Dullin

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de René Girault.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse est une étude du commissariat du peuple aux affaires étrangères (NKID) entre 1930 et 1939, période où Litvinov est le chef de la diplomatie. S'inscrivant dans le champ des études historiques sur le processus de décision en politique étrangère, elle s'appuie, grâce à l'ouverture des archives à Moscou, sur une documentation nouvelle qui permet d'analyser de manière plus précise qu'avant les relations de travail existant entre le NKID et les dirigeants du parti. Elle permet aussi d'évaluer la place qu'avait l'appareil diplomatique par rapport au Komintern ou à d'autres institutions soviétiques comme les commissariats au commerce extérieur et à la défense. Cette étude de cas recoupe la question plus vaste du rôle que peuvent jouer les appareils gouvernementaux dans un état-parti à tendance totalitaire. Ces problématiques sont abordées à travers l'histoire de la politique extérieure de l'URSS en Europe. A des moments clé comme l'adhésion de l'URSS à la politique de sécurité collective en décembre 1933, son entrée à la SDN en septembre 1934 ou la conclusion du pacte d'assistance mutuelle avec la France en mai 1935, l'analyse du processus de décision montre l'influence acquise par Litvinov auprès de Staline ainsi que les fonctions d'information et de propagande dévolues aux ambassades soviétiques en Europe et aux délégués de l'URSS à Genève. Ces diplomates soviétiques possèdent des caractéristiques personnelles qui favorisent l'intégration de l'URSS au "concert européen". A partir de la fin 1936 en revanche, dans le contexte de la grande terreur et dans un climat de guerre imminente, le NKID, forge par Litvinov, s'affaiblit avant de disparaitre. Face à des dirigeants, revenant à un anti-impérialisme indifférencié et à une politique isolationniste, les options de Litvinov sont contestées, tandis que Staline, s'efforçant de faire disparaitre toute parcelle d'autonomie, utilise les purges pour prendre en main, sans plus d'intermédiaire, l'outil diplomatique.

  • Titre traduit

    Soviet diplomats and diplomacy in Europe (1930-1939) : structures and methods of foreign policy under Stalin


  • Résumé

    This thesis is a study of the people's commissariat for foreign affairs (NKID) between 1930 and 1939, when litvinov is the chief of the diplomacy. Belonging to the historical field of studies on the decision-making process, it is based, thanks to the opening of archives in moscow, on a new documentation which offers the possibility to analyse more precisely than before the working relations between NKID and the party's leading circles. It makes it also possible to evaluate the place of the diplomatic institution in regard to the comintern but also to soviet institutions, such as commissariats for foreign trade and for defense. Underlying this study-case, rests the larger question of the role played by higher administrations inside a party-state with totalitarian tendencies. These issues are treated throughout history of soviet union's foreign policy in Europe. At some key-moments, such as the soviet decision to follow a policy of collective security in december 1933, ussr's decision to join the league of nations in september 1934 or the signature of the mutual assistance pact with france in may 1935, the analysis of the decision-making process shows the influence gained by Litvinov amongst soviet leaders in the diplomatic field, and gives a better understanding of the job asked to soviet embassies in Europe and to soviet delegates in Geneva, charged of information and propaganda. Soviet diplomats have a profile allowing a good adaptation and a successful integration of the ussr in the "concert europeen". But, after the end of 1936, in the context of the great terror and a pre-war atmosphere, the NKID, forged by litvinov, becomes weaker, before disappearing totally. Facing party leaders coming back to the theory of undifferentiated anti-imperialism and to an isolationnist policy, Litvinov's projects become questioned, while stalin, doing his best to eliminate any scrap of autonomy, uses the purges to take control over diplomacy with no more go-between.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Payot à Paris

Des hommes d'influences : les ambassadeurs de Staline en Europe, 1930-1939


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (747 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 672-702. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre de recherches sur l'histoire des slaves. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 022
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CR4203-1
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CR4203-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2621
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1939
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Payot à Paris

Informations

  • Sous le titre : Des hommes d'influences : les ambassadeurs de Staline en Europe, 1930-1939
  • Détails : 1 vol. (383 p.)
  • ISBN : 2-228-89483-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [355]-369. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.