Génétique des populations et histoire du peuplement de l'Afrique : essai d'historiographie et d'épistémologie

par Agnès Lainé

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Chrétien.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    La recherche porte sur les travaux de genetique des populations, effectues dans la deuxieme moitie du xxe siecle, sur l'histoire du peuplement de l'afrique et l'identite des peuples africains. Elle implique des analyses sur trois champs differents : - histoire des sciences (anthropologie biologique), - histoire du peuplement ancien de l'afrique, - histoire contemporaine, par l'etude des liens recents entre la recherche scientifique et les evenements de l'histoire africaine. La premiere partie est une mise en perspective du sujet avant 1 940 : l'anthropologie naturaliste, la connaissance des occidentaux sur l'afrique subsaharienne, la naissance des theories transformistes, les problemes epistemologiques et ideologiques souleves par le travail de darwin, l'emergence de la genetique des populations. Cette histoire est retracee en adoptant le point de vue central de la perception occidentale des africains. Deuxieme partie : les decouvertes de la biologie du sang ont donne lieu a des travaux dans le monde entier. Est presentee une analyse formelle d'un fichier de 898 references bibliographiques portant sur des population africaines, realisee par des moyens informatiques. Puis sont etudies les textes de synthese sur la distribution des caracteres serologiques envisages comme marqueurs. Cette etude est rapportee au contexte de l'apres-guerre ou la race est un concept questionne, ou la recherche sur l'origine des ethnies africaines a rejoint la problematique des origines de l'homme. Ces travaux s'inscrivent dans le contexte de la decolonisation, de la naissance des jeunes etats africains et de la guerre froide, qui ne laisse pas d'influencer sinon le resultat des depistages, du moins leur interpretation. Ceci est etudie (3e partie) sur des exemples regionaux choisis pour ce qu'ils contiennent de possibilites comparatives : l'anthropologie belge et britannique dans l'afrique des grands lacs, l'anthropologie francaise et anglo-saxonne en afrique occidentale. Certaines questions de methode sont abordees, on s'interroge sur ce qu'il convient de retenir dans une reflexion actuelle sur le peuplement de l'afrique et sur les fondements possibles d'une genetique historique.

  • Titre traduit

    Population genetics and history of the peopling of africa. Essay in historiography and epistemology


  • Résumé

    Research consists in historical analysis of population genetics during the second half of the twentieth century concerning the history of the peopling of africa and the identity of african peoples. The analysis of said research is based on three criteria. - history of sciences ( biological anthropology ) - history of the ancient peopling of africa - contemporary history, a study based upon links between scientific research and events in african history. The first part is a perspective of the subjects prior to 1940: natural anthropology, western knowledge of sub-saharian africa, the birth of fransformist theories, epistemological and ideological problems brought on by darwin's works, the emergence of the genetics of populations. This history is retraced from the perspective of western views of africans. Second part: discoveries in serological biology prompted works the world over. Presentation of 898 bibliographic references concerning african populations, achieved by computer searching. Next a study of texts on the occurences of serological characteristics considered as markers. This study is presented in the context of the period following world war ii, during which time race as a concept is being questioned, and research on the origin of african ethnic groups probing the origins of humankind. Research is presented in the context of de-colonization, the birth of young african states and the cold war, historical conditions which influenced the interpretations of serological research. These aspects are studied in the third part using comparative examples from different regions such as: belgian and british anthropology in the area of the great lakes, french and anglo-saxon anthropology in western africa. Certains methods are questioned, including what is relevant to contemporary studies of the peopling of africa, and the foundations of african genetic history.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Génétique des populations et histoire du peuplement de l'Afrique : essai d'historiographie et d'épistémologie

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 814 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 584-612. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T452 (1, 2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2693
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2077
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.