La formation du domaine royal éthiopien sous la dynastie salamonienne (1270-1527) : Espace, pouvoir et monachisme

par Marie-Laure Derat

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Boulègue.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette enquete propose d'analyser la formation du domaine royal ethiopien, entre 1270, date de l'avenement de la dynastie salomonienne, et 1527, debut des conflits ayant oppose chretiens et musulmans d'ethiopie. Durant cette periode, les souverains chretiens se sont efforces d'etablir le territoire de la monarchie dans deux regions meridionales et peipheriques du royaume, l'amhara et le sawa. Pour ce faire, ils se sont appuyes sur des reseaux monastiques, eriges en reseaux de pouvoir, leur permettant de controler l'espace. Dans une premiere partie, a partir de sources exogenes au royaume chretien d'ethiopie (sources europeennes, mais aussi arabes, et issues des sultanats musulmans d'ethiopie), mises en regard avec les sources endogenes, l'espace amhara-sawa, territoire de la nouvelle dynastie, est defini et l'emergence d'un domaine royal dans ces deux regions, mis en lumiere. Puis, les deux parties suivantes analysent, a partir de sources issues des milieux monastiques (hagiographies, chroniques historiques) et royaux (chroniques, homelies, textes religieux), la constitution de deux types de reseaux monastiques dans l'amhara et le sawa : des reseaux de monasteres independants, avec lesquels les rois s'allient, et un reseau compose des fondations religieuses des rois, a la fois centres du pouvoir religieux et politique des souverains, et lieu de sepulture. Ce reseau permettait aux rois ethiopiens de contrebalancer la puissance et la volonte d'independance des autres reseaux, pour mieux controler leur nouveau domaine.

  • Titre traduit

    ˜the œconstitution of the ethiopian kings domain under the salomonian dynasty (1270-1527) space, power and monarchism


  • Résumé

    This study analyses the constitution of the ethiopian kings domain from 1270, the period of the advent of the salomonian dynasty, to 1527, the beginning of the wars between christians and muslims in ethiopia. During this period, the christian sovereigns tried to build a new kings domain in two southern and peripheral regions of the kingdom : amhara and sawa. So that, they rely on two kinds of monastic networks, used as power networks, allowing them to control the space. In a first part, with the help of external sources (european and arabic sources, and also those derived from the muslim sultanates of ethiopia), compared to internal sources, the amhara-sawa space, territory of the new dynasty is defined, and a new light is shed on the advent of a new kings domain in these two regions. Then, the two other parts, based on the sources elaborated in monastic milieu (hagiographies, historical chronicles), and in the royal sphere (chronicles, homilies, religious writings) analyse the constitution of two kinds of monastic networks in amhara and sawa : independant monastic networks, with which the kings make an alliance, and a network composed by the religious fondations of the sovereigns, both religious and political center of the kings power, and their burial place. This network balanced the power and the will of independance of the other networks out, in order to control the space better.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (733 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 674-706. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T449 (1, 2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.