Regard sur l'évolution du cinéma d'animation depuis ses origines : le cas du film tunisien

par Samir Besbes

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Jean Antoine Gili.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans le cadre de notre thèse, Regard sur l'évolution du cinéma d'animation depuis ses origines : le cas du film tunisien, nous avons réparti notre recherche en trois grandes parties : prélude à l'histoire du cinéma d'animation, histoire du cinéma d'animation et le cas du film tunisien. La première partie évoque les origines de l'animation, qui vont de la lanterne magique de Kircher au théâtre optique de Reynaud. Durant cette période, de célèbres savants et physiciens se consacrent à l'étude de l'image animée : Robertson et son fantascope, Faraday et sa roue dentée, plateau et son phénakistiscope, Reynaud et son théâtre optique. En seconde partie, nous abordons l'histoire du cinéma d'animation depuis sa découverte. Après Reynaud, à qui revient la primauté de cet art, apparaissent, à partir de 1906, les pionniers Blakton, Cohl et McCay. Le développement de cet art commence à partir de 1912 grâce à Starewitch et son animation en volume, à Ginna et son animation abstraite et à Hurd et son système cell process qui permet la grande production et l'industrialisation du dessin animé. Ce procédé est à l'origine de l'évolution artistique du dessin animé, marquée par la naissance de trois héros : Félix le chat, Koko le clown et Mickey Mouse. De nos jours, l'art du cinéma d'animation est assez diversifié. Pour faciliter sa compréhension, nous avons défini une méthode qui le repartit en trois tendances, picturale, plastique et expérimentale, dont chacune sera le support véhiculant sa propre histoire. La troisième partie évoque l'histoire du cinéma tunisien. Nous l'avons d'abord située dans le contexte du monde arabe pour la comparer à celle de l'Égypte et de l'Algérie, qui se distinguent par la production de quelques dessins animés. Nous avons ensuite parlé de notre expérience personnelle, puis analyse trois films : l'enfant et l'avion de M. Khelifi, Jahjouh I, Jahjouhl I, nos deux créations, et enfin proposé des solutions pour le développement de cet art en Tunisie.

  • Titre traduit

    A look at the development of cartoons since its beginning : the case of the Tunisian cartoons


  • Résumé

    Within the context of our doctoral thesis "A look at the development of cartoons since its beginning, the case of the Tunisian cartoons. ", we have divided our research in three main parts : introduction to the history of cartoons, history of cartoons, and the case of the Tunisian cartoons. The first part traces the animation's origins, from the magic lamp of kirchen to the optical theatre of Reynaud. During this period, some famous scientists and physicists were dedicated to the study of the animated images : robertson and his fantascope, faraday and his cog-wheel, plateau and his phenakistiscope, reynaud and his optical theatre. In the second part, we start with the history of cartoons since their beginnings. After Reynaud, the " father " of this art form, from 1906, appear the pionners blakton, cohl et mccay. The development of this art starts around 1912, thanks to starewitch and his threedimensional animation, to ginna and his abstract animation and to hurd and his cell process system which opened the way to a large production and an industrial growth of animated films. This process is at the origin of the artistic development of cartoons, marked by three heros : Félix the cat, Koko the clown and Mickey Mouse. Nowadays, the art of cartoons is varied enough. To make easier its understanding, we have defined a method which divides it in three trends, pictorial, fine arts and experimental, each of which will be the vehicule of its own history. The third part recalls the history of tunisian cartoons. At first, we have placed this history in the context of the arabian world to compare it to Egyptian and Algerian one, which are distinguished by the production of some cartoons. Then, we have talked about our personal experience, and analysed three movies : the child and the plane from m. Khelifi, jahjouh i, jahjouh ii, our two personal creations, and at last, we have suggested some solutions to the development of this art in Tunisia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (458 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 79 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1709
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.