La conception minoenne du monde végétal à travers l'iconographie des sceaux

par Elisabeth Papatsarouha

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de René Treuil.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail essaye de retracer le mode selon lequel les minoens concevaient le monde de la flore. Les données de la glyptique, à savoir quelques milliers de sceaux appartenant à la Crète protohistorique, constituent la base de cette étude. Le texte comporte quatre parties. Dans la première partie, on trouve une tentative de reconstitution du paysage crétois pour l’âge du bronze. Cette reconstitution s'appuie sur les résultats d'enquêtes scientifiques réalisées par des savants de disciplines diverses (palynologues, archéobotanistes, botanistes, etc. ). La deuxième partie comporte la typologie des motifs végétaux présents sur les compositions. Ces motifs sont repartis en cinq catégories : feuilles simples, feuilles multiples, branches, arbres, et fleurs ou graines. Pour chaque motif les informations suivantes sont fournies : typologie (types, sous-types et variantes), mise en scène, historique (origine du motif et son parcours dans l'art minoen), datation, et identification de l'espèce végétale représentée. La troisième partie concerne la typologie des compositions dans lesquelles apparaissent les motifs végétaux. Cette partie permet de retracer les types des compositions, leur vie et leur popularité, ainsi que l'emplacement des motifs par rapport aux autres éléments constitutifs des compositions en question. Enfin, la dernière partie traite la signification de la représentation de la végétation au sein de la scène. Elle aborde des problèmes concernant le choix artistique, la religion et la symbolique des minoens, en mettant l'accent sur certaines questions précises. Quels types de paysage les minoens préfèrent-ils représenter ? Quels sont les motifs de plantes les plus populaires et pourquoi (valeur esthétique, utilitaire ou autre) ? Quelles sont les informations qu'on possède sur le culte d'arbre et les "bosquets sacres" ou sur les actes et les croyances ayant des plantes comme point de référence ?

  • Titre traduit

    The minoan perception of the flora through the iconography of the seals


  • Résumé

    The aim of this work is to piece together the way in which the minoans perceived the flora. The glyptic data - a few thousand of cretan protohistorical seals - forms the basis of the study. The text is divided into four parts. The first part is an attempt to reconstitute the cretan landscape as it was in the bronze age. This reconstitution is based upon the result of scientific work carried out by experts in different disciplines (palynologists, archeobotanists, botanists, etc. ). The second part presents the typology of the motifs of the plants presented on the compositions decorating the seals. These motifs are divided into five main categories: leaves, multiple leaves, branches, trees and flowers or seeds. The following elements are given for each motif: typology (types, subtypes and variations), history (origin of the motif and its evolution troughout the minoan art), datation and identification of the plant species represented. The third part deals with the typology of the compositions which include plants. This part makes it possible to define the types of the scenes represented, their history and popularity, and the place of the motifs in relation with the other constituent elements of the composition. Finally, the last part deals with the signification of the representation of the vegetation and especially the problems related to the artistic choice, the religion and the symbolism of the minoan culture: which landscape and plants do the minoans prefer and why ? What do we know about the tree-cult but also about the acts and beliefs the referential axis of which is plants ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (597 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 310 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1790
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2248
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.