Mobilité et subsistance au Magdalénien dans le Languedoc occidental et le Roussillon

par Laure Fontana

Thèse de doctorat en préhistoire-ethnologie-anthropologie

Sous la direction de Nicole Pigeot.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail archeozologique a ete entrepris dans une perspective de contribution a l'etude des strategies de subsistance et de mobilite des groupes magdaleniens audois : quelles sont les caracteristiques de l'economie de chasse (acquisition, consommation), quelle est la gestion des approvisionnements (faune, silex) en terme de mobilite (echelle des territoires) et les consequences en terme d'organisation logistique (fonctions des sites)? le bassin de l'aude a ete choisi en raison d'un peuplement magdalenien assez bien documente, concentre au nord (montagne noire) avant 13 000 b. P. Et au sud (contreforts pyreneens) entre 13 000 et 12 000 b. P. (figure 1). Les collections fauniques sont issues de niveaux magdaleniens de cinq sites: lassac et tournal (fouilles tavoso) pour le magdalenien ancien, canecaude et gazel pour le magdalenien moyen et belvis pour le magdalenien superieur. Si l'etude a ete menee a l'echelle micro-regionale et synchronique pour chaque periode (en integrant les donnees de tous les sites), la periode du magdalenien moyen s'est averee la mieux documentee. La perspective diachronique a ete envisagee pour tenter de discerner une evolution des strategies depuis le magdalenien ancien jusqu'au magdalenien superieur. Notre travail a mis en evidence plusieurs caracteristiques : * pour le magdalenien ancien et moyen, les quatre collections partagent deux similitudes : la chasse specialisee au renne et des occupations de la fin de l'automne au debut du printemps, probablement continues. Cette periode semble donc etre caracterisee par une frequentation humaine de six mois durant en mode residentiel, comme l'atteste la confrontation de toutes les donnees (industrie, art, habitat). Gazel occupait peut-etre un statut particulier (richesse, originalite et art) au sein de cette region. Aucun site d'acquisition specialisee (chasse ou silex) n'a ete decouvert. Cette frequentation continue a ete rendue possible grace a une relative sedentarite des rennes pendant 6 mois (entre le rut et la mise bas). Par consequent, le reste du cycle annuel (belle saison) n'est pas perceptible actuellement dans l'aude entre 15 000 et 13 000 b. P. De plus, on ignore precisement l'origine geographique du silex blond allochtone qui constitue environ la moitie des pieces lithiques de ces sites. Nous avons donc formule deux hypotheses relatives a l'organisation logistique et a la mobi

  • Titre traduit

    Mobility and subsistence in the magdalenian of the languedoc and the roussillon (france)


  • Résumé

    This archaeozoological work is a contribution to the study of the subsistence strategies and settlement patterns of magdalenian groups of aude (france). What kind of hunting economy and organization of acquisition (game and silex) can we observe to discuss the question of settlement patterns? we have chosen the basin of aude because of his great number of magdalenian sites, particular in the north before 13 000 bp and in the south between 13000 and 12 000 bp. The fauna collections come from magdalenian levels of fives sites : lassac and tournal (for the early magdalenian), canecaude and gazel (for the mid-magdalenian), belvis (upper magdalenian). This is a micro-regional study and if the mid-magdalenian period is the best known, we tried to understand the transformation of the settlement pattern since the early magdalenian until the upper magdalenian. This study met en evidence: * for the early and mid-magdalenian : specialized reindeer hunting and five months occupations (during the winter and the beginning of spring). The study identified a residential type of settlement pattern and gazel was probably a special site (art). No site of specialized acquisition (game or silex) has been identified. We did not identified sites which have been occupied during the other part of the year. More over, we did not know the place where the silex (50%) come from. Two hypothesis can be proposed: - occupations in an other region during the rest of the year, in the south of aude or in ariege - occupations in a region very far from the aude * for the upper magdalenian : specialiezed ibex hunting and spring-summer occupations this period is less documented than the previous one.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par [Atelier national de Reproduction des Thèses] à [Lille]

Mobilité et subsistance au Magdalénien dans le Languedoc occidental et le Roussillon


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (288 f.,non paginé [200] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 250-284

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'anatomie comparée.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH. 398 (1)
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'anatomie comparée.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH. 398 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par [Atelier national de Reproduction des Thèses] à [Lille]

Informations

  • Sous le titre : Mobilité et subsistance au Magdalénien dans le Languedoc occidental et le Roussillon
  • Détails : 2 vol. (287, [100 p.])
  • Notes : Tirage à la demande par l'éditeur.
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-[284]
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.