Le sujet chez Schopenhauer et Nietzsche

par Josette Wind-Walter

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Éric Blondel.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    La notion de sujet sert de fondement pour donner un sens à l'existence humaine. Schopenhauer et Nietzsche, cependant déterminent l'être humain, le premier en tant que "vouloir vivre" et le second comme "volonté de puissance", tout en recherchant chacun a lui reconnaitre un sens. C'est dans une disparition progressive de l'individu que Schopenhauer veut atteindre ce sens, à travers les arts et finalement par la morale de la pitié. Nietzsche au contraire, veut affirmer à la fois l'individualité du moi et le "sujet moral". Par son "égoïsme actif" seulement l'homme peut trouver un sens à sa vie. Cet égoïsme doit vouloir, comme "devoir d'amour", le "retour éternel du même", ce qui signifie non pas seulement ne pas vouloir interférer sur le cours des choses, mais surtout l'ardent désir prouvant la force du vouloir, de se donner à soi-même comme auto-limite de se soumettre à la loi terrestre. L'évolution de la philosophie de Nietzsche, s'écartant de celle de Schopenhauer, peut être symbolisée par l'abandon du couple forme par Dionysos et Apollon au profit du couple Dionysos et Ariane. Le premier couple repose sur une individualité en tant que "dissonance incarnée", subjuguée par un Dionysos aussi puissant que souffrant, obligée de s'allier avec apollon afin de continuer à vivre. Le second couple consacre la dualité complémentaire entre le réel et une individualité remplie de courage qui brave ce réel tout en lui obéissant.

  • Titre traduit

    The subject in Schopenhauer's and Nietzsche's philosophy


  • Résumé

    The notion of subject serves as a foundation to give meaning to the human existence. Yet schopenhauer defines the human being as "will-to-live" and Nietzsche as "will of power", but both want to acknowledge a meaning in him. It is through the arts and the morality of compassion, which establish the gradual disappearance of the individual that schopenhauer wants to reach that meaning ; for him, selfishness can only be overcome through the passive death of the self. On the contrary, nietzsche wants to assert both the individuality of the self and the "moral subject". Only through his "active selfishness" can man find a meaning to his life. This selfishness must want, as a "duty of love", the "eternal return of the same" , that is, the powerful desire not to interfere in the direction of the things. The evolution of Nietzsche's philosophy, materialized by a distancing from Schopenhauer, can be symbolized by the giving way of the couple composed by dionysos and apollo, to the couple Dionysos and Ariadne. The first couple rests on an individuality as "incarned dissonance", subjugated by a suffering as well as powerful Dionysos, who is compelled to ally himself with Apollo in order to go on living. The second couple establishes the duality between the real and the brave individual who defies this real even as he obeys it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 35 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sciences Po Bordeaux.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1830
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.