Les provinces desunies du rio de la plata : representation politique et souverainete dans l'independance argentine (1808-1821)

par Geneviève Verdo

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de François-Xavier Guerra.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur les dix premieres annees de l'independance argentine, durant lesquelles la capitale de l'ancienne vice-royaute, buenos aires, tente de controler l'ensemble de sa juridiction. Nous avons etudie le transfert de la souverainete qui s'opere, a partir de la revolution de mai 1810, de la personne du roi vers une "nation" constituee de l'ensemble des cites (pueblos), acteurs politiques de base dans le monde hispanique. Nous avons montre le caractere effectif de la retrocession de la souverainete aux cites en etudiant leurs reactions face aux changements impulses par la capitale. Le pouvoir revolutionnaire se trouve ensuite confronte a un probleme politique de premier ordre, qui est d'organiser une representation des cites tout en evitant la fragmentation de la souverainete, la representation signifiant pour les cites la possibilite d'obtenir l'autonomie de gouvernement qui constitue leur ideal politique. Le travail retrace l'organisation du regime representatif, dont l'apogee est atteinte en 1816 avec la reunion du congres de tucuman, et la lutte des cites pour acquerir leur autonomie, en vertu d'une conception egalitaire de leurs statuts juridiques. A ces tentatives s'opposent les efforts de la classe dirigeante -partiellement confondue avec les elites de la capitale et les chefs militaires - pour maintenir coute que coute un etat unifie et centralise, principalement dans le but de mener a bien la guerre contre les royalistes. Cette tension entre souverainete "nationale" et souverainete des pueblos se retrouve dans les conceptions et les pratiques de la representation, ce que nous avons mis en evidence en etudiant les diverses facettes de l'expression politique des communautes, l'evolution de la definition du citoyen, le regime des elections, les figures du representant, le lien des deputes avec leurs commettants et leur role dans les assemblees de la periode.

  • Titre traduit

    The "disunited provinces" of the rio de la plata : political representation and sovereignty during the argentine independance (1808-1821)


  • Résumé

    This study concerns the ten first years of the argentine independance, during which buenos aires, capital of the former vice-royalty, tries to maitain its domination on its whole juridiction. We have studied the transfer of sovereignty from the spanish king to a "nation" composed of all the cities. We have checked the validity of the return of the sovereignty to the "pueblos", analyzing their political response and adaptation to the revolutionary reforms coming from the capital. This one is facing a main contradiction insofar as it must create a political system based on political representation, avoiding at the same time the dissolution of sovereignty, representation meaning for the cities the conquest of self-governement. The study relates, on one side, the creation of a representative system -which leads to the reunion of the tucumdn congress in 1816- and, on the other side, the fight of the cities for self-governement. On the opposite way, the efforts made by the ruling political class -partly identified with the buenos aires elite and the military leaders- to maintain unity and centralization are conflicting with these attempts. This tension leads to the end of buenos aires leadership in the year 1820, followed by the declaration of the provincial independances and the efforts of the political and military leaders to restore unity by convening a representative congress. Analyzing the differents forms of political representation, the electoral patterns, the representants position in relation with their communities and their role in the assemblies, we have showed that the contradiction between nation-state and communities in inherent to sovereignty a well as to political representation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Publications de la Sorbonne à Paris

L'indépendance argentine entre cités et nation (1808-1821)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 912 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 416 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2654
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1826
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Publications de la Sorbonne à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'indépendance argentine entre cités et nation (1808-1821)
  • Dans la collection : Internationale , 77 , 0768-1984
  • Détails : 1 vol. (477 p.)
  • ISBN : 2-85944-557-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [457]-467. Notes bibliogr. Glossaire. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.