Les poteries du début du néolithique récent en Macédoine : les hommes et leurs vases

par Zoï Tsirtsoni

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de René Treuil.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    La présente étude porte sur les possibilités de considérer la céramique dans son milieu originel et de l'associer avec les modes de vie, les compétences techniques et les demandes socio-culturelles des habitants de la Macédoine au début du néolithique récent (ca. 5400 - 4700 av. J-C. ). Après une présentation du cadre géographique et chronologique, on discute la méthode et les critères de sélection du matériel utilisé, dans son ensemble, puis par site. Seuls les sites principaux sont présentés en détail, en particulier Dikili Tash (Macédoine orientale, Grèce) qui constitue le site-clé de la présente étude. Le matériel ainsi recueilli (vases entiers ou parties de vases restituables) fait ensuite l'objet d'une analyse, selon les axes suivants : techniques de fabrication, formes, traitement de la surface et décor. Les résultats obtenus par l'analyse thématique et par la synthèse qui en découle permettent d'élaborer une nouvelle typologie des récipients en question : par "types", on entend des groupes d'objets réels présentant des associations plus ou moins stables et systématiques entre éléments techniques, morphologiques et esthétiques. Enfin, on propose, pour chaque type de récipient, un certain nombre de possibilités fonctionnelles, selon une démarche procédant par éliminations successives de fonctions impossibles ou improbables et par évaluation, en parallèle, de celles suggérées par la majorité des éléments propres à chaque type. Les propositions émises sont à chaque fois illustrées par des exemples concrets, mais parfois accompagnées aussi de contre-exemples, ce qui permet d'évaluer la différence potentielle entre la fonction et l'usage d'un objet, le rôle prévu et le fonctionnement effectif de celui-ci dans une circonstance donnée. Ces méthodes d'investigation permettent d'identifier des récipients destinés à la cuisson des aliments (marmites, plateaux), au service ou à la consommation (plats, bols, tasses; pots à col), au stockage (jarres), etc.

  • Titre traduit

    Pottery from the late neolithic period (initial stages) in macedonia : the people and their vases


  • Résumé

    The present study deals with the possibility of considering ceramics in their original context, meaning to associate them with everyday life activities, technical competence and socio-cultural demands of a given group of population, namely the residents of macedonia during the initial stages of the late neolithic period (ca. 5400 4700 b. C. ). Once the geographical and chronological framework is set, we discuss over the method and criteria used for the selection of the material under study, first as a whole, then by settlement. Only the main sites are presented in detail. Dikili tash (in eastern macedonia, greece) is presented separately, since it constitutes the key-settlement of our research. The assemblage (whole vases or parts of vases that can be securely reconstructed) is analysed, according to the following axes : fabrication techniques, forms, surface treatment and decoration. The results thus obtained allow us to elaborate a new typology of these vases : by "type" we define groups of objects that are characterised by more or less stable and systematically repeated associations among technical, morphological and aesthetic elements. Finally, we propose, for each type of vase, a number of possible functions, proceeding by successively eliminating impossible or improbable functions and by evaluating, in parallel, others suggested by a majority of characteristics. In each case, proposed functions are supported by contextual data; evidence suggesting a different use is also cited. This allows to estimate fully the distance possibly separating an object's use from its function, the former representing a circumstancial application of it, while the latter refers to its initial role. By these methods, we identify vases made for cooking of food (cooking pots, plates), display or consumption of food (dishes, bowls, cups; necked jugs), storage (jars), etc.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 181 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2557
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 621

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3899
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.