La cécité et les aveugles dans la société française : représentations et institutions du Moyen-âge aux premières années du XIXe siècle

par Zina Weygand

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Corbin.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette étude historique part du constat des difficultés rencontrées aujourd'hui par les personnes aveugles pour s'intégrer dans notre société, et ce malgré la législation concernant les personnes dites "handicapées" élaborée tout au long du XXe siècle ; elle tente de mettre en évidence l'influence réciproque, mais non simultanée, entre représentations et traitement social de la cécité et des aveugles dans la société française, du Moyen Age aux premières années du XIXe siècle. En effet, si les interrogations des philosophes sensualistes et le basculement des sensibilités survenu au cours du XVIIIe siècle à l'égard des déficients sensoriels sont bien à l'origine d'un épisode crucial de l'histoire des aveugles : la création à Paris, en 1785, par Valentin Haüy et la société philanthropique, de la première institution au monde destinée à l'éducation collective des aveugles de la classe indigente, en revanche, la permanence d'une institution charitable fondée au XIIIe siècle par Saint-Louis : l'hospice des quinze-vingts, favorise pour sa part la persistance de représentations anciennes, postulant l'incapacité des aveugles pauvres à s'insérer socialement par l'éducation et le travail. Aussi, en octobre 1800, le gouvernement consulaire - soucieux d'économies budgétaires - peut-il arguer de l'existence et de l'ancienneté de cet établissement, pour ordonner que lui soit rattachée l'institution fondée par les philanthropes à la fin de l'ancien régime et nationalisée par les constituants en 1791 (dont il veut faire un atelier de charité). Un moment compromise par les aléas de la vie politique française, et par la persistance d'un établissement et de représentations sociales séculaires, l'innovation née en France de l'esprit des Lumières va pourtant se diffuser peu à peu en Europe dès les premières années du XIXe siècle, avant de connaitre un nouvel essor dans son pays d'origine.

  • Titre traduit

    Blindness and the blind in french society : representations and institutions from the middle ages to the first years of the nineteenth century


  • Résumé

    This historical study challenges the notion that the difficulties blind people face today in integrating themselves into society are unique to the twentieth century. It seeks to show the reciprocal, yet non-simultaenous influence between representations on the one hand and social treatment on the other, of blindness and the blind in france. The explorations of the sensualist philosophes and shifting attitudes concerning deficient senses, that lay at the heart of the eighteenth century, constitute a crucial period in the history of the blind ; the creation in Paris in 1785 by Valentin Haüy and the societe philanthropique of the world's first institution for the collective education of the blind of the indigent class, challenged the existence of a charitable institution that had existed since the thirteenth century : the hospital of the quinze-vingts, which favoured the persistence of old ideas that considered poor blind people incapable of becoming socially integrated through education and work. Also, in october 1800, the government, mindful of its budget and not willing to acknowledge the fundamental differences between the two institutions, ordered that the old and new be fused together, to create a modem charity workshop. The vagaries of post-revolutionary French politics, along with the persistence of old attitudes toward the blind, would not prevent the innovations born of french enlightenment from being diffused gradually throughout europe in the beginning years of the nineteenth century.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication

Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Âge au siècle de Louis Braille


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Créaphis à Paris

Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Age au siècle de Louis Braille


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (558 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 446 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : A 51674

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1730
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 265006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Âge au siècle de Louis Braille
  • Dans la collection : Poche
  • Détails : 1 vol. (604 p.)
  • ISBN : 978-2-35428-070-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 591-604. Notes bibliogr. en fin de chapitres

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Créaphis à Paris

Informations

  • Sous le titre : Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Age au siècle de Louis Braille
  • Détails : 1 vol. (374 p.)
  • Notes : Un fichier numérisé de cet ouvrage est disponible sur le serveur Hélène, géré par l'association BrailleNet, adresse "http://www. serveur-helene. org". Il permet aux partenaires du serveur de réaliser des transcriptions en braille de ce livre.
  • ISBN : 2-913610-25-02-9136-1025-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 361-[372]. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • 978-2-35428-070-3 Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Âge au siècle de Louis Braille : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 2-913610-25-02-9136-1025-0 Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Age au siècle de Louis Braille : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Âge au siècle de Louis Braille
  • Dans la collection : Poche
  • Détails : 1 vol. (604 p.)
  • ISBN : 978-2-35428-070-3

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Créaphis à Paris

Informations

  • Sous le titre : Vivre sans voir : les aveugles dans la société française, du Moyen Age au siècle de Louis Braille
  • Détails : 1 vol. (374 p.)
  • Notes : Un fichier numérisé de cet ouvrage est disponible sur le serveur Hélène, géré par l'association BrailleNet, adresse "http://www. serveur-helene. org". Il permet aux partenaires du serveur de réaliser des transcriptions en braille de ce livre.
  • ISBN : 2-913610-25-02-9136-1025-0
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.