Le modele et ses doubles : pour une mise en doute des apparences

par MARIE HELENE JEANNEY NOUHAILI

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Pierre Baqué.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Face a l'inconsistance des apparences et a la mouvance du monde, la peinture affirme sa presence figee, tout en integrant des ambiguites au sein de la representation. Faire une recherche autour du corps humain en peinture revele la volonte d'enregistrer ses traces dans le visible pour fixer quelque chose de cette incessante fuite de l'etre. Par des variations en series autour du modele et en multipliant les points de vue, se developpe alors le regne des simulacres, dans une pluralite des ecritures plastiques. Au coeur de mon travail pictural se profile la thematique de l'ombre et du reflet, entre la representation analogique et ce qui la detruit, entre l'image du corps et l'idee de l'ame. Le premier chapitre s'attache a retracer une sorte de filiation philosophique allant de protagoras a nietzsche, en passant par lucrece, montaigne, hume et quelques autres penseurs concernes par une mise en doute des grandes verites posees comme definitives. Il apparait clairement que la conception de l'oeuvre picturale n'est pas a separer d'une vision plus generale du monde. Dans le deuxieme chapitre, la figure de l'ombre est percue comme metaphore de la peinture et de la photographie, mais aussi en tant que double de l'etre, image du moi, parallelement au reflet, autre simulacre qui intervient comme un double narcissique et illusoire. Les figures de la duplication plastique revelent des similitudes avec la litterature, en particulier a travers la mise en abime et l'aspect melancolique des histoires de reflets et d'ombres perdues. La derniere partie est consacree a la signification du corps humain dans mes peintures. Tout a la fois forme matricielle donnant naissance a une serie d'oeuvres et espace porteur d'un langage, il participe a une esthetique mais surtout, il est le lieu par lequel tout passe, de soi a autrui, metaphorisant une vision du monde qui privilegie la pluralite des apparences pour rejeter une reduction de sa comprehension en une seule figure globalisante.

  • Titre traduit

    ˜the œmodel and his doubles : to put appearances into doubt


  • Résumé

    As opposed to the flimsiness of appearances and the evolution of the world, paiting asserts its motionless presence while integrating ambiguities into representation. To study the human body implies a will to record its perceptible signs to fix something indelible from this swift and ceaseless passage of the being. Owing to strings of variations around the model and by multiplying viewpoints, the rule of pretences is brought out as there has no longer been any identity thinking since the end of immutable ideologies. The theme of shadow and reflection is looming on this work betweenanalogical representation and what destroys it, between the image of the body and the idea of the soul. The first chapter enhances a sort of philosophical descent, from protagoras to nietzsche, without omitting lucrece montaigne, hume and some other thinkers dealing with questioning some major truths asserted as permanent. In the second chapter, shadow is sensed as a metaphor of painting and photography as well as a double of the being, an image of the self, parallel to reflection, which appears as deceitful and narcissistic double. Plastic doubling finds echos in literature, especially with the mise en abime and the melancholic aspects of reflection and lost shadows. The last part is dedicated to the meaning of the human body in these paintings. It is a moulding shape giving birth to a series of works as well as a space which bears language. It is involved in aesthetics and above all, it stands for a bridge between one and the others.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 398 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 139 ref

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.