La symbolique de la droite et de la gauche au moyen age et au debut des temps modernes : etudes d'anthropologie sociale et d'iconographie

par Pierre Bertrand

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Christiane Prigent.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Quelles significations symboliques la droite et la gauche revetaient- elles au moyen age ? comment a-t-on exprime cela dans l'image ? ces deux questions forment les deux axes de cette these. On montre dans un premier temps que l'iconographie des crucifixions et des jugements derniers tourne autour d'une meme idee : la droite est le chemin du salut. Dieu, qui n'a rien en lui de gauche, exige des hommes qu'ils passent a droite (c'est le message des crucifixions). Ceux qui ne l'auront pas compris periront en enfer (c'est le message des jugements derniers). On montre ensuite que les hommes, depuis l'antiquite jusqu'a la fin du moyen age, ont toujours admis que le cosmos possedait une droite et une gauche et que la premiere etait meilleure que la seconde. La troisieme partie est consacree a "l'ordre social". On etudie ici les rites, les coutumes, les croyances, les facons d'etre, d'agir et de s'exprimer des siecles passes. Il en ressort avec nettete que la societe etait profondement "dextrocrate", en ce sens qu'elle a toujours pris la droite en bonne part et la gauche en mauvaise part. En quatrieme partie, on s'interesse a la symbolique de l'espace en iconographie. Il apparait que le cote droit est generalement considere comme le "bon cote" et le cote gauche comme le "mauvais cote". Cependant, ces reperes peuvent aussi marquer, du point de vue de la syntaxe de l'image, l'avant et l'apres, la cause et l'effet, l'action et la reaction, l'entree et la sortie, etc. On cherche enfin dans la derniere partie a definir le statut du gaucher au moyen age. Etait-il honni ou tolere ? on se pose notamment la question de savoir si l'usage de la main gauche dans l'iconographie est signifiante.

  • Titre traduit

    ˜the œsymbolics of "right and left" in the middle ages and at the beginning of modern times. Study of anthropolgy and iconography


  • Résumé

    Which symbolic meanings "right and left" took on in the middle ages ? and how was it expressed in the image ? these two questions form the two axis of this thesis. In the first place, iconography of crucifixions and last judgements tend to the same idea : "right" is the way to salvation. God, who has not the left side in himself, insists on man to take the right side (that is the message of crucifixions). Those who will not understand that will perish in evil (that is the message of last judgements). Afterwards, it has always been admitted from antiquity to the end of middle ages that cosmos has a right and a left side and that the former was better than the latter. The third part deals with "social order". Rituals, manners and customs, religious beliefs, the way people were, how they behaved and expressed themselves during the past centuries, are there examined. It clearly appears that society was deeply "dexterocratic", in the sense that "right" has always represented the good part and left' has always been taken amiss. The thourth part is devoted to the symbolics of space in iconography. It appears that the right side is generaly considered as the good side and the left as the bad side. Moreover, these marks can also indicate, from a syntactic view, before and after, cause and effect, action and reaction, entrance and exit, and so on. In the last part of this thesis, we try to definate the status of the left-handed persons in the middle ages. Were they held in contempt or accepted ? we particularly consider this question : is the use of the left hand in iconography revealing ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 704 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 189 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.