Espace, securite, population au xviiie siecle : la police generale du parlement de bretagne

par Alain Jacques Lemaître

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Daniel Roche.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette recherche porte sur un savoir politique qui place au centre de ses preoccupations, a l'epoque des lumieres, le concept de population et sur les pratiques susceptibles d'en assurer la regulation. Elle a pour but de saisir la nouvelle forme d'intervention gou- vernementale qui s'est dessinee sous l'ancien egime, selon laquelle l'etat s'est pose comme gestionnaire de la societe civile. Pour suivre cette genese, on se refere, ici, comme fil directeur, a la notion de police, en tant que technique politique. Selon les theoriciens de la police, l'activite de la police, qui est une matiere de gouvernement, a pour but sous l'ancien regime d'accroitre d'un cote la puissance de l'etat, et d'un autre cote, de veiller au bonheur des hommes. Quoiqu'elle se differen- cie de la justice, elle est dependante des tribunaux royaux. C'est pourquoi cette recherche s'arrete principalement sur le parlement de bretagne et les s'arrete sur remontrances du procureur general du roi. A la fin du xviiie siecle, l'etat prend en charge, non plus une somme de sujets soumis a la volonte du souverain mais la gestion de la societe civile. Dans ce nouveau systeme, la police s'incar- ne dans des institutions differentes comme l'economie, la demogra- phie ou le droit. Elle se reduit alors a un appareil policier.

  • Titre traduit

    Space, security, population in the eighteenth century. The general police regulations of the parliament of bretagne


  • Résumé

    This study is an essay about a politic who has placed as a priority the problem of population i the france of the eighteenth century and an essay about a technology to adjust the regulations to govern the population of the french kingdom. At the end of the old regime, a new art of government give to the state the direction of the civil society. The method consists in studying the evolution of the police as political technology. For the theorists of the police, the end of his activity is the strength of the power of the state and too the fortune and the prosperity of the people. Police and justice are different in france but the police is going through the royal justice. Therefore, the original documents, serving as material for this study are the arrests of the royal general procurator/persecutor in the parliament of bretagne. In the new system, at the end of the eighteenth century, many diffe- rents institutions are taking the old functions of the police : political economy, political arithmetic, justice. The police get only a repressive function.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 238 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 628 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 876-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 876-2
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 876-3
  • Bibliothèque : Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 467
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2658
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1977
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.