Pratiques et recherches de l'oeuvre d'art totale a la naissance des avant-gardes (1908-1914)

par Marcella Lista

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Claude Lebensztejn.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    La question des liens qui unissent les arts, telle qu'elle apparait dans le contexte europeen au debut de ce siecle, est traversee a la fois par un projet ideologique, qui trouve son origine et son modele dans la theorie wagnerienne du gesamtkunstwerk (oeuvre d'art totale), et par une posture experimentale visant a explorer de nouvelles formes d'expression pour elles-memes. A la naissance des avant-gardes, un ensemble d'oeuvres, de projets et de theories impliquant la scene theatrale comme lieu ideal d'un dialogue des arts reposent sur une conception explicite de la perception du spectateur en tant synthese des sens. La premiere partie de cette recherche traite des oeuvres d'alexandre scriabine (promethee, le poeme du feu, 1911, et le projet du mystere, 1905-1915), de wassily kandinsky (sonorite jaune, 1909-1912, et autres projets de "compositions sceniques", 1908-1914), et d'arnold schonberg (erwartung, 1909, et la main heureuse, 1910-1913). Il s'agit de prendre en compte le passage du symbolisme a l'expressionnisme, moment ou la musique a tendance a servir de modele pour les autres arts. La deuxieme partie se penche sur les experiences des futuristes italiens (dans le domaine de la poesie, de la musique et des arts visuels), ainsi que sur le travail de malevitch et des cubo-futuristes russes (en particulier pour l'opera la victoire sur le soleil, 1913). Elle a pour fil thematique l'"iconoclasme" futuriste vis-a-vis de l'exemple wagnerien et la notion de "quatrieme dimension", nouvelle synthese de l'espace et du temps susceptible de remplacer l'idee d'une "musicalisation" des arts. La derniere partie, enfin, est consacree aux premieres tentatives de cinema abstrait et cherche a eclairer les travaux des freres ginna et corra (1908-1912) et le projet de rythme colore de leopold survage (1912-1914) dans la perspective de l'oeuvre d'art totale.

  • Titre traduit

    The total work of art at the birth of the avant-garde (1908-1914)


  • Résumé

    The question of links between the arts, as it appears in the european context at the beginning of this century, is motivated by both an ideological project, which has its origin in wagner's theory of gesamtkunstwerk (total work of art), and an experimental attitude, which explores new forms of expression as such. At the birth of the avant- garde, several works, projects and theories, involving the theatrical stage as the ideal space for a dialogue between the arts, are built upon the conception of the spectator's perception as a synthesis of senses. The first section of this study deals with the works of alexander scriabin (prometheus, poem of fire, 1911, and the project of mystery, 1905-1915), wassily kandinsky (the yellow sound, 1909-1912 and other projects of "stage compositions", 1908-1914) and arnold schoenberg (erwartung, 1909 and the lucky hand, 1910-1913). It considers therefore the transition from symbolist to expressionist aesthetics, in which music plays a primary role as a model for the other arts. The second section introduces the experiences of the italian futurists (in the fields of poetry, music, and visual arts), as well as malevich and the russian cubo-futurism (especially in the opera victory over the sun, 1913). It analyses the futurist iconoclastic attitude toward wagner's example, and the notion of the "fourth dimension" as the new space-time synthesis to replace the "musicalization" of the arts. The final section is devoted to the first attempts in abstract film, with the main examples of survage, ginna and corra, which continue to deal with the ideal of a fusion between painting and music.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par CTHS à Paris et par INHA, Institut national d'histoire de l'art à

L'oeuvre d'art totale à la naissance des avant-gardes : 1908-1914


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 438 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 392 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2242

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 1771
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par CTHS et par INHA, Institut national d'histoire de l'art à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'oeuvre d'art totale à la naissance des avant-gardes : 1908-1914
  • Dans la collection : ˜L'œArt & l'essai , 2
  • Détails : 1 vol. (354 p.-[16] p. de pl.)
  • ISBN : 2-7355-0545-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 302-[341]. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.