Etude sur la notion d'equite et ses implications dans le partage des ressources et des espaces en droit international

par Eric Gervier

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Pierre Quéneudec.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'equite est l'une de ces notions supremes dont l'objectif est d'obtenir la realisation pratique d'un ideal de justice. A cet effet, elle suppose des rapports etroits avec des valeurs telles que la morale, ainsi qu'avec des principes transcendant la norme positive tels que ceux du droit naturel, afin d'humaniser le corpus general des regles ecrites. De la sorte, tantot l'equite peut etre percue comme une notion extra-juridique emanant d'un ensemble d'injonctions ethiques (equite extra legem), tantot elle peut etre appreciee en tant qu'instinct, intuition, inherents a la condition humaine, dont la fonction consiste a relativiser les exigences systematiques et formelles du droit (equite infra legem). Mais en tous lieux, son apprehension ne peut se faire que par rapport au droit, dans sa liaison avec le droit, pour aider a l'elaboration d'une norme abstraite, ou pour inflechir cette derniere, en corriger les effets ou en attenuer la rigidite selon les occurrences. Recentrees dans la pratique internationale, ces complexions de l'equite vont reveler leurs influences dans des domaines tels que celui de la repartition des ressources communes de l'humanite, ainsi que celui du contentieux frontalier. Dans le premier, elle va inspirer le processus d'elaboration des normes, de maniere a suggerer un contenu conforme aux aspirations d'une justice sociale commune. Dans le second, elle va se conjuguer sur tous ses modes d'emploi en composant, completant ou supplantant un contexte normatif deficient, inconvenant ou injuste, ou plus simplement en l'adaptant aux realites concretes, s'il s'avere pertinent mais trop general.

  • Titre traduit

    ˜a œstudy of equity and its implications in the sharing of resources and spaces in international law


  • Résumé

    Equity is one of those higher notions whose objective is to give effect to an ideal of justice. To this end, it assumes a close relationship with values such as morality, as well as principles transcending positive norms such as those of natural law, in order to give a human touch to the general corpus of written rules. As a result, equity may sometimes be seen as an extra-legal notion emaning from a set of ethical rules (equity extra legem), while at other times it may be understood as an instinct, intuition, inherent in human nature, whose purpose is to interpret the systematic and formal demands of the law (equity infra legem). But in every case, its influence can only be felt in relation to the law, in its connection with the law, in helping to develop or bend an abstract principle and correct or mitigate the strictness of its application, as appropriate. Focused on international practice, these complexions of equity are apparent in areas such as the allocation of common human resources, as well as in the area of boundary disputes. The former inspires the development of norms in a way that suggests a content which is in keeping with the aspirations of common social justice. The latter combines all its skills in composing, completing or supplanting an insufficient, inappropriate or injust normative context, or more simply in adapting it to real life situations, if it turns out to be too general, albeit judicious.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 467 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 544 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P98-082
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.