L'institutionnalisation de la communication locale : les cas des échelons décentralisés départementaux, régionaux, parisiens franciliens

par Dominique Bessières

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Marie Cotteret.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    Avec la décentralisation, les collectivités locales connaissent une transformation considérable de leurs modalités d'action avec des exécutifs élus, et des transferts de compétence provenant de l'état. Elle ne peuvent pas s'appuyer sur l'antériorité de l'expérience pour y faire face. Il s'agit d'un apprentissage pour les acteurs de ces institutions locales. La communication constitue une modalité marquante et visible de ce processus. En bref, pourquoi y a-t-il des organisations de production de la communication plutôt que rien ? Le concept d'institutionnalisation permet d'y répondre : il s'agit d'un processus (idée de pérennisation) ; la communication devient une composante des institutions locales (une activité bureaucratique) ; la communication locale tend à représenter une institution sociale (un ensemble de croyances dans l'efficacité de la communication associe a des modes de conduite que l'on trouve dans les communications d'entreprise, d'état, politique, locale). L'institutionnalisation repose sur une intégration de la communication comme facteur de cohérence des organisations d'une part, et sur une instrumentalisation objet d'une légitimation, d'autre part. La communication est déjà un moyen de contrôle permettant une mise en ordre symbolique des différents services sous l'autorité de l'exécutif, dont l'activité est largement monopolisée par des services de la communication. Par ailleurs, les croyances ou représentations ayant cours a un moment donne dans la société contribuent à instituer la communication comme un facteur de légitimité adapte aux configurations institutionnelles et politiques locales. Aussi, elle représente un soutien dans le temps du pouvoir local, un moyen de domination pour faire accepter un ordre politique local, par une communication représentant l'espace local de façon permanente sur une pluralité de supports. Enfin, la communication locale se constitue en champ, en discipline professionnelle.

  • Titre traduit

    The institutionalization of local communication : cases of decentralized levels (departments, "region", Paris)


  • Résumé

    With decentralisation, local and administrative collectivities hnow an important change in their way of acting with elected executives, tranferences of competences coming from the state. Those collectivities can't be supported by the anteriority of experience to face it. It's an apprenticeship for the actors of those local communities. Communication is an outstanding element of that process. In short, why do organizations for producing communication exist rather than nothing ? The concept of institutionalization gives an answer : it's a process (notion of perennialty); communication becomes an element of local institutions (as a bureaucratic activity), local communication tends to represent a social institution (a whole of beliefs in efficiency of ommunication associated with ways of behavior found in firms, state, political, local, communications). Institutionalization is based, on the one hand, on the integration of communication as an element of coherence for organizations, and on the other hand, on the fucntion of the intruments subject of legitimation. Communication is already a means to control permitting a symbolic order of various departements under the authority of executive,which activity is broadly monopolized by departements of communication. Besides, beliefs or representations moves with the times in society contribute to institute communication as a factor of legitimacy adapted to institutional and political local configurations. So, it represents a support in the time for a political local order accepted, with a communication that represents, in a permanent manner, local field on a plurality of supports. Finally, local communication is going to construct a professional field.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (577 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 286 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Jean-Claude Colliard (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P98-072

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1998-92
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.