Analyse économique de la sortie du chômage : embauche des demandeurs d'emploi et intermédiation publique en France : une étude sur données locales

par Laurence Lizé

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Gazier.

Soutenue en 1998

à Paris 1 .


  • Résumé

    La recherche est centrée sur la modalité principale de sortie du chômage : l'embauche des demandeurs d'emploi. Nous choisissons d'étudier ce mode d'accès à l'emploi dans le contexte des mises en relation de l’ANPE avec des employeurs, en France. Selon nos hypothèses, les déséquilibres sur le marché du travail et les difficultés de sortie du chômage proviennent pour une large part de la construction de normes d'employabilité par les entreprises plutôt que des comportements des chômeurs. Une perspective originale est explorée : le renouvellement de l'étude théorique et empirique de la dissymétrie des relations d'embauche. Dans un premier temps, les approches symétriques sont représentées par les modèles d'appariement. Or, l'utilisation de données quantitatives de l’ANPE permettant d'apparier les caractéristiques des offres et des demandes d'emploi fait ressortir la dissymétrie des positions des contractants dans les relations d'embauche. Nous sommes conduit à observer de près les processus de choix des candidats par les employeurs, et à souligner l'importance des tris préalables. Dans un deuxième temps, l'entreprise est placée au centre de la relation d'embauche et l'économie des couts de transaction constitue le cadre théorique de référence. Les embauches étudiées se placent en effet dans un espace organisationnel hybride, entre le recours au marché externe et les procédures de recrutement interne à l'entreprise. Les arbitrages des employeurs en matière de couts d'embauche sont ici plus particulièrement étudiés. Dans un troisième temps, l'observation de ces comportements permet alors d'expliquer comment se forme le jugement sur les qualités des candidats. Par le recours à des approches dissymétriques et interactionnistes, nous montrons comment se structure un espace stratégique qui donne tout son sens à l'intermédiation publique sur le marché du travail. Au total, une meilleure connaissance des comportements des employeurs permet de mieux comprendre les règles du partage des offres d'emploi vacantes et aussi de mieux saisir les marges de manœuvres des intermédiaires publics de placement.

  • Titre traduit

    Economic analysis of ways out of unemployment : hiring of job seekers and the national employment agency in France, a study of local conditions


  • Résumé

    This research is concerned with the main mode of leaving unemployment, namely hiring of job seekers. In france, the process of return to employment takes place in the context of an relationship between of the national employment agency (anpe) and employers. Our hypothesis is that imbalances in the labour market and the difficulty of leaving unemployment stem largely from employers' construction of a norm of employability, rather than from the behaviour of the unemployed. We explore an original perspective, namely a theoretical and empirical study of dissymmetry during the hiring process. Firstly, symmetrical approaches are represented by a model of matching. The use of anpe statistical data matching characteristics of job offers with those of job seekers brings out the dissymmetry of the positions of the parties involved in the hiring relationship. Closer observation of the process by which employers choose candidates highlights the importance of preliminary selection. Secondly, the company is placed at the centre of the hiring relation. The economics of transaction costs provides the theoretical framework of reference. The hiring decisions studied here take place within an organisational space which can be considered a kind of hybrid space between recourse to the external labour market and internal company recruitment. The impact of hiring costs on employers' choices is examined. Lastly, observation of these forms of behaviour allows us to explain the process by which employers evaluate candidates. Though the use of dissymmetrical and interactive approaches, we show how a strategic space is structured, giving an important role to mediation by the national employment agency on the labour market. A better understanding of employers' behaviour clarifies the rules governing the allocation of job offers and sheds light on the options open to the national employment agency.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (778 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 561-580

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P98-017-1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P98-017-2
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P98-017-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1998-15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.