Suspensions aqueuses de particules colloidales anisotropes et chargees : structure et dynamique

par ERIC LECOLIER

Thèse de doctorat en Physique - Chimie. Terre, océan, espace

Sous la direction de Pierre Levitz.

Soutenue en 1998

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Alors que la transition liquide-solide dans les dispersions de colloides spheriques a donne lieu a de nombreux travaux de recherche, la comprehension des multiples comportements de suspensions de particules colloidales anisotropes n'est toujours pas acquise, notamment en ce qui concerne le cas des disques charges, objets d'etude de cette these. La laponite qui est une argile de synthese s'avere etre un materiau modele pour l'etude des systemes de particules discoides chargees. Cette argile presente une transition d'un liquide (sol) vers un solide viscoelastique mou (gel). La concentration en argile, le ph et la concentration saline sont les parametres qui controlent le systeme, notamment l'ajout de sel a pour effet de deplacer la transition sol-gel vers de plus faibles fractions volumiques en solide. Dans ce travail, nous nous attachons a etudier les proprietes dynamiques (rheologie en regime lineaire), de structure (diffusion de rayons x aux petits angles, diffusion de lumiere, microscopie electronique) et thermodynamiques d'equilibre (mesure de la pression osmotique). L'etude des proprietes thermodynamiques montre que la transition sol-gel dans les suspensions aqueuses de laponite peut s'interpreter en termes de competition entre les forces de volume exclu, favorisant l'apparition d'un ordre nematique, et les interactions electrostatiques, privilegiant les configurations ou les particules se mettent perpendiculairement les unes aux autres. Les forces electrostatiques ont donc pour effet de frustrer la transition isotrope-nematique (ou d'onsager). L'etude structurale confirme cette interpretation en mettant en evidence l'existence de domaines constitues de particules sans contact presentant un ordre nematique. Enfin, nous montrons que les proprietes rheologiques ne sont pas directement connectees a la dynamique des particules mais dependent, au contraire, des structures formees a des echelles supra-particulaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 P.
  • Annexes : 75 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.