Contribution a l'etude des reponses de plants de pomme de terre (solanum tuberosum l. ) a des atmospheres enrichies en co 2

par SEVERINE FRITZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN BARLOY.

Soutenue en 1998

à l'ENSA RENNES .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La culture in vitro de plants de solanum tuberosum l. Sous tres fort co 2 (20 mmol co 2 mol 1 ; 210 mmol o 2 mol 1) s'accompagne d'une acclimatation negative de la photosynthese et de dommages au niveau des photosystemes. En revanche, l'exposition au fort co 2 (3700 mol co 2 mol 1 ; 210 mmol o 2 mol 1) ou au faible o 2 (350 mol co 2 mol 1 ; 20 mmol o 2 mol 1) de plants de pomme de terre plus ages transferes ex vitro montre que la photosynthese nette est stimulee a court terme par ces deux atmospheres modifiees. Cette augmentation se maintient pendant toute la duree de la culture sous fort co 2, alors que la photosynthese est considerablement diminuee apres 15 jours en conditions d'hypoxie, par rapport aux plantes cultivees sous air ambiant. Contrairement au fort co 2, le faible o 2 n'entraine pas de stimulation de la croissance racinaire en debut de traitement, malgre la stimulation initiale de la photosynthese et de la croissance des parties aeriennes. Ce desequilibre des relations source-puits est responsable de perturbations severes du metabolisme : les spectres 1 3c-rmn de feuilles marquees a 10% 1 3c montrent une plus forte accumulation de sucres chez les plantes cultivees sous faible o 2 que sous fort co 2. Il apparait de plus une accumulation d'acides amines specifique dans les conditions d'hypoxie. Neanmoins, le rapport hexoses/acides amines est identique dans les atmospheres modifiees et sous air ambiant, et ne controle pas l'acclimatation negative de la photosynthese au faible o 2. La rubisco et le pi ne paraissent pas non plus impliques dans ce processus de regulation. L'accumulation d'amidon, qui se produit sous faible o 2 et dans une moindre mesure sous fort co 2, n'est probablement qu'un symptome de la culture en atmosphere modifiee. L'acclimatation des plants de pomme de terre a ces atmospheres avec un rapport co 2/o 2 eleve est donc fortement dependante de la concentration en o 2.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Annexes : 251 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.