Implication de l'arginine dans la secretion de l'hormone de croissance et la synthese des collagenes chez le porc

par ALEXIS COCHARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de RENE GUILHERMET.

Soutenue en 1998

à l'ENSA RENNES .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de cette etude est d'examiner chez le porc les effets de l'arginine sur la secretion de l'hormone de croissance (gh), de l'insuline et sur le depot de collagene dans le tissu cicatriciel. L'interet de cette etude reside dans le fait que le depot de collagene dans le tissu musculaire squelettique pourrait etre module afin de maitriser la qualite de la viande. Trois experiences ont ete realisees pour etudier chez le porc 1 o) l'effet dose-reponse de l'arginine sur les concentrations plasmatiques de gh et d'insuline, 2 o) le mecanisme d'action de l'arginine sur la secretion de gh et 3 o) l'implication des effets secretagogues de l'arginine sur la teneur en collagene du tissu cicatriciel sous-cutane. La premiere experience montre que l'arginine administree par voie intraduodenale a la dose de 1 g/kg induit une reponse de la gh dans le plasma plus elevee qu'avec la dose de 0. 5 g/kg qui est efficace chez l'homme. L'acide aspartique, apporte en quantite equimolaire egalement par le duodenum (0. 38 et 0. 76 g/kg respectivement), inhibe et retarde la reponse plasmatique de la gh induite par l'arginine. Les concentrations plasmatiques d'insuline sont aussi augmentees mais de maniere immediate et transitoire. Dans la seconde experience, les effets d'une infusion intraveineuse d'arginine (1 g/kg), de gh-releasing hormone (ghrh, 2 g/kg) et de neostigmine (50g/kg) seuls ou en combinaisons deux a deux sur les concentrations plasmatiques de gh ont ete etudies. Nos donnees montrent que l'arginine stimule la secretion de gh chez le porc en diminuant le tonus somatostatinergique comme chez l'homme. Notre etude apporte des indices supplementaires sur l'existence d'un tonus somatostatinergique exacerbe chez le porc. Dans la troisieme experience, des fibroblastes cultives in vitro ont ete incubes en presence de plasmas preleves sur des porcs traites a l'arginine par voie intraduodenale a la dose de 1 g/kg/j ou sur des animaux temoins. Nous demontrons que le traitement a l'arginine stimule, par l'intermediaire de facteurs plasmatiques, la proliferation et la synthese collagenique des fibroblastes in vitro. Un effet stimulant et direct de l'arginine sur la synthese collagenique des fibroblastes est confirme. Ceci pourrait expliquer l'augmentation de la teneur en collagene du tissu cicatriciel sous-cutane induit par le traitement a l'arginine. Les concentrations plasmatiques d'insulin-like growth factor-i (igf-i) sont aussi accrues par le traitement. L'igf-i semble etre le principal facteur plasmatique implique dans la mediation des effets de l'arginine. Enfin, le traitement a l'arginine tend a augmenter le ratio entre les collagenes de types iii et i dans le tissu cicatriciel sous-cutane determine par elisa. En conclusion, l'axe somatotrope pourrait etre fortement implique dans l'effet stimulant de l'arginine sur le depot de collagene. D'autres etudes sont necessaires pour determiner si l'arginine est capable de moduler le depot de collagene dans les autres tissus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 500 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 96
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.