Modelisation de la phenologie des arbres de la zone temperee et ses implications en biologie evolutive

par ISABELLE CHUINE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Denis-Didier Rousseau.

Soutenue en 1998

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these sur la phenologie des arbres temperes avait trois objectifs. Le premier objectif etait d'obtenir des modeles robustes de prevision des dates de floraison et de debourrement. Cet objectif a necessite trois etapes. Premierement des methodes fiables d'ajustement et de test des modeles ont ete recherchees. Deuxiemement, les modeles phenologiques classiquement utilises etant depourvus de validite externe, je me suis attachee a en developper de nouveaux qui ne le soient pas. Troisiemement, afin de standardiser les etudes en modelisation de la phenologie, j'ai propose un modele generalise qui prends en compte toutes les hypotheses des precedents modeles en uniformisant leur formalisation. Le deuxieme objectif de ce travail etait de tester les modeles developpes en validant experimentalement leurs hypotheses et en les confrontant a differents types de donnees. Ces tests ont montre la fiabilite des predictions des modeles a differentes echelles. L'utilisation des modeles dans des etudes a grande echelle a egalement necessite de repondre a la question suivante : existe une differenciation de la phenologie entre populations ? l'etude realisee pour repondre a cette question montre qu'une seule espece parmi les six etudiees presente une seule population significativement differente pour la phenologie de la floraison. Enfin, la phenologie etant un caractere adaptatif, le troisieme objectif de ce travail etait de determiner qu'elle etait sa contribution a la valeur selective. Pour ce faire, j'ai construit un modele mecaniste, predisant a partir des temperatures d'un lieu et des caracteristiques phenologiques d'un individu, le nombre de fruits matures (donc de descendants potentiels) qu'il serait capable de produire. Ce modele a ete ajuste sur des donnees phenologiques d'especes americaines et les valeurs selectives predites sur l'ensemble du continent nord-americain montrent que le modele prevoit, correctement l'aire de repartition de chaque espece.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 247 P.
  • Annexes : 175 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.