Caracterisation de nouveaux genes d'endotoxines de bacillus thuringiensis berliner

par VICTOR MANUEL JUAREZ PEREZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de François Leclant.

Soutenue en 1998

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Bacillus thuringiensis (bt) est une bacterie entomopathogene largement utilisee dans la lutte contre les insectes nuisibles. Elle produit des toxines, principalement insecticides, appelees cry. Ces proteines sont assemblees sous la forme d'un corps parasporal et ont une action toxique hautement specifique. Malheureusement, l'utilisation irrationnelle de ces toxines a mene a l'apparition d'insectes resistants. La recherche de nouvelles toxines cry permettrait donc la mise en place de programmes de gestion de la resistance et par consequent, de limiter l'apparition de nouveaux cas de resistance. En outre, ces nouvelles toxines permettraient d'elargir le spectre d'action des produits utilises et d'atteindre ainsi d'autres ravageurs. La premiere partie de ce travail a ete consacree a la mise au point d'une strategie de recherche de nouveaux genes cry par pcr. Cette technique, appelee pcr d'exclusion, se deroule en deux etapes: la premiere permet l'identification des genes cry connus presents dans un isolat de bt. La seconde etape permet la detection de nouveaux genes cry et donc, potentiellement de nouvelles toxines. Le criblage de une collection de souches nous a permis d'identifier une nouvelle sequence cry1 tres proche des genes cry1b, probablement l'holotype d'un nouveau sous-groupe des genes cry1b. La seconde partie de ce travail a permis la caracterisation de la souche type du serotype h32 de bt, la souche 273 b. Le corps parasporal de cette souche est de forme cubique et est compose de deux proteines de 35 kda et 53 kda. La sequence n-terminale de chacune de ces proteines ne presente pas d'homologie avec les sequences n-terminales des autres proteines cry connues. Cette souche possede une activite nematicide significative. L'analyse des genes codant pour ces proteines a montre qu'ils sont organises en operon et ne presentent pas d'homologie avec les autres genes cry. La region promotrice ne correspond pas aux sequences consensus deja connues. Les analyses preliminaires indiquent que ce promoteur serait independant de la sporulation. Un mecanisme de cristallisation potentiellement nouveau a egalement ete mis en evidence. Les analyses preliminaires de toxicite avec des souches recombinantes produisant les proteines de 35 kda et 53 kda n'ont pas permis de preciser leur role dans l'activite nematicide presentee par la souche 273 b.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL., 156 P.
  • Annexes : 306 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.