Synthese et caracterisation d'alcoxydes homo et heteroleptiques de scandium et d'yttrium. Elaboration et stabilisation de sols d'oxydes, application aux materiaux optiques

par VALERIE RIPERT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de LILIANE HUBERT PFALZGRAF.

Soutenue en 1998

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis plusieurs annees, un interet croissant est porte sur les nanomateriaux. La dispersion de petites particules d'oxydes metalliques dans des solvants varies permet la realisation de couches minces pour le traitement antireflet et l'amelioration des performances des miroirs. Le grand rapport surface/volume rend leur utilisation interessante en catalyse. Notre interet s'est plus particulierement porte sur les oxydes m#2o#3 de scandium et d'yttrium. La difficulte reside dans la stabilite des hydroxydes m(oh)#3 qui se decomposent en oxyde a temperature elevee (500c). Differents precurseurs moleculaires homoleptiques m(or)#3 et heteroleptiques m(or)#3##xz#x de scandium et d'yttrium ont ete synthetises et caracterises (spectroscopie ft-ir, rmn en solution, rmn du solide, analyse elementaire). La synthese d'alcoxydes modifies par des groupes reactifs z (halogene, carboxylate, siloxyde) a ete utilisees pour induire des proprietes particulieres lors des reactions d'hydrolyse-condensation. La structure de deux complexes sccl#3(diglyme) et sccl#3(dme)(ncme) a ete etablie par diffraction des rx sur monocristaux. Ce sont les premiers solvates de sccl#3 de ligands polydentes. Par le procede sol-gel classique, quelles que soient les conditions operatoires, la condensation s'arrete au stade hydroxyde. Les resultats obtenus dans des conditions hydrothermales sont fonction de la nature du precurseur (halogenure, alcoxyde) et du metal. Le stade hydroxyde est depasse dans le cas du scandium : les particules cristallisees et nanometriques de scooh sont obtenues a partir de sccl#3,6h#2o. Dans notre strategie d'acces aux oxydes de scandium et d'yttrium, il existe une voie qui procede en milieu anhydre. Cette voie dite non-hydrolytique, regroupe differentes methodes qui consistent soit a condenser les precurseurs metalliques entre eux, soit a utiliser des reactifs donneurs d'oxygene differents de h#2o. Des taux de condensation de 40 a 80% ont ete obtenus. Une revue des differents agents de peptisation a permis de definir le type d'interactions qui favorise la stabilisation des sols. Des couches minces de sc#2o#3 ont ete elaborees. Elles ont ete caracterisees par spectroscopie uv-visible, par microscopie electronique et repondent a nos objectifs en terme d'indice de refraction (1,8) et d'epaisseur (100nm).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 P.
  • Annexes : 150 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.