Evaluation de l'efficacite des traitements d'ignifugation appliques aux combustibles ligno-cellulosiques par l'utilisation d'une nouvelle methode

par ERIC ISSARTEL

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de AIME CAMBON.

Soutenue en 1998

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les techniques de lutte contre les incendies de combustibles ligno-cellulosiques utilisent de facon croissante des additifs chimiques destines a augmenter l'efficacite de l'eau, qui est couramment employee pour combattre ces sinistres. Les feux de forets representent l'application la plus complexe de ces techniques. La necessite de posseder des tests de performances communs, au niveau du laboratoire, s'impose a la fois pour les industriels qui formulent ces produits et pour les utilisateurs qui doivent selectionner les produits les plus performants. De nombreux tests de performances existent pour les produits ignifugeants appliques dans un cadre industriel. Leur pertinence vis-a-vis des applications feux de forets ne sont pas satisfaisantes en terme de precision ou de reproductibilite. L'objet de ce travail fut axe sur la conception une nouvelle methode d'analyse qui est derivee de l'indice d'oxygene. Cette methode fixe precisement la nature et la geometrie du combustible employe. Les conditions de traitement du combustible par les additifs sont precisement etudiees et formalisees pour garantir une reproductibilite. On realise la combustion dans une atmosphere tres comburante. On analyse, avec un automate la vitesse de propagation du front de flamme et la vitesse de combustion (perte de masse). Le mode de combustion descendant du front de flamme permet d'obtenir des vitesses relativement constantes. Les resultats obtenus mettent en evidence la precision de la methode et sa reproductibilite. La connaissance precise des vitesses de propagation et de combustion permet de discriminer une action ignifugeante surfacique ou massique. L'efficacite du traitement est determine par l'attenuation des vitesses de propagation et de combustion obtenue entre un combustible non traite et traite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 293 P.
  • Annexes : 113 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.