Propagation et conversion des ondes t par simulation numerique hydride

par PIERRE FRANCK PISERCHIA

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean Virieux.

Soutenue en 1998

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ocean est un si bon guide pour les ondes sonores qu'elles peuvent s'y propager sur des milliers de kilometres. Ainsi, des ondes t de forte amplitude peuvent etre communement enregistrees sur des stations a la suite de tremblements de terre ou d'explosions sous-marines. Ces ondes permettent de localiser assez precisement toute explosion sous-marine. Mais, elles peuvent nous livrer bien d'autres informations lorsqu'elles sont correctement interpretees. Pour comprendre les signaux recus, nous proposons une nouvelle approche numerique qui utilise deux techniques complementaires tres utilisees en sismologie. La premiere, celle du trace de rais complete par la sommation de maslov, nous permet d'etudier la propagation hydroacoustique sur de tres longues distances. La seconde, celle des differences finies, est utilisee pour simuler la conversion acoustique-sismique des ondes t. Ainsi, grace au couplage numerique de ces deux approches, nous pouvons modeliser la propagation des ondes t de la source immergee a la station cotiere. La modelisation de deux experiences qui ont eu lieu dans le pacifique et en mediterranee a mis en evidence le role clef sur l'enveloppe des ondes t, de la profondeur de la source, de la propagation oceanique, de la bathymetrie et de la structure geologique du talus, de la distance de la source au talus et de l'eloignement de la station au sommet du talus. La quantification du role de ces parametres s'avere etre tres adaptee a la realisation d'etudes liees au controle dans les oceans du traite d'interdiction des essais nucleaires.

  • Titre traduit

    Propagation and conversion of t-waves hybrid numerical modellig


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146 P.
  • Annexes : 86 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1998-PIS01
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.