Gestion durable des ressources en eau du bassin sud-ouest mauritanien geologie, hydrogeologie et modelisation

par MOHAMED YESLEM OULD EL JOUD

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Raoul Caruba.

Soutenue en 1998

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La nappe du trarza (s. L. ) situe dans le sud ouest mauritanien, forme un aquifere de grande extension. Les terrains detritiques du continental terminal et de l'eocene contiennent une nappe d'eau douce generalisee. Les debits obtenus sont generalement eleves (quelques dizaines a plus de 100 m#3. H#-#1 pour les meilleurs ouvrages). L'origine fossile de cette nappe meme si elle n'est pas demontre fait l'unanimite. Elle se situe en effet dans une zone ou la faible pluviometrie actuelle (100 - 400 mm. An#-#1) rend toute recharge directe par les precipitations peu vraisemblable. Les mesures historiques de niveau statique et de mineralisation sont malheureusement peu nombreuses. Certaines mesures effectuees dans la region d'idini tendent pourtant a montrer l'existence d'une recharge episodique apres des evenements pluvieux importants. La surface piezometrique de cette nappe est presque partout en dessous du niveau de la mer. De plus, elle presente une grande depression piezometrique naturelle : la depression d'aguilal faye. Le niveau de l'eau passe d'une altitude voisine du niveau de la mer sur les bordures de la nappe a plus de -30 metres au centre de la depression. Plusieurs hypotheses ont ete avancees pour expliquer cette depression. Les principales sont : - sequelles des variations du niveau de la mer au cours du quaternaire ; - causes d'ordre geologique : subsidence ou effondrement ; - reprise evaporatoire de l'eau meme a plusieurs dizaines de metres de profondeur. Aucune de ces hypothese n'a ete demontree de facon formelle. Ce travail se propose d'integrer toutes les donnees disponibles afin d'etablir un modele conceptuel coherent de la geologie et de l'hydrogeologie de cette nappe. Ce modele conceptuel permet de realiser un modele numerique interpretatif regional. Le modele mathematique permet de montrer qu'une reprise evaporatoire faible permet d'expliquer l'apparition et le maintient de la depression piezometrique d'aguilal faye. Il montre egalement que le fleuve senegal, l'ocean atlantique et les ruissellements sur les terrains anciens impermeables de la chaine des mauritanides contribuent a la recharge de la nappe a partir de ses bordures. La reprise evaporatoire et la recharge a partir des bordures ont pu etre quantifiees. Il apparait ainsi qu'une reprise evaporatoire tres faible (1,15 a 1,65 mm. An#-#1 suivant la profondeur de l'eau) est suffisante pour expliquer l'apparition et le maintient d'une depression piezometrique naturelle comme celle d'aguilal faye. Les plans d'eau superficiels fournissent a la nappe annuellement 50 millions de metres cubes dont environ 30 millions pour le fleuve senegal.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 P.
  • Annexes : 50 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.