Les sources hebraiques de la joie et de la perseverance dans l'etre chez spinoza.

par PATRICIA TROJMAN AIM

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Paul Larthomas.

Soutenue en 1998

à Nice .


  • Résumé

    La notion de conatus nous permet d'etablir un pont entre la pensee de l'etre et la pensee juive, plus qu'une simple influence, celle-ci a fourni a spinoza l'experience ontologique de la perseverance dans l'etre ainsi que l'impossibilite ontologique de concevoir l'existence sans joie. Le dechiffrage du conatus a travers tous les aspects dans la vie de spinoza, dans sa methode de pensee et d'actionest plus que revelateur. Ce conatus etant a la genese d'un humanisme revolutionnaire face a l'importance capitale de cette realite ontologique en action, il suffit simplement de lire spinoza, hors des schemas dogmatiques preetablis, le taxant d'athee, de pantheiste ou de pur rationaliste, conformement a l'hermeneutique que spinoza preconise lui-meme pour la connaissance des ecritures. Spinoza affirme son conatus de citoyen libre pour son auto-determination intellectuelle selon une problematique ambivalente : perseverer dans son etre et sa culture juive tout en luttant contre toute autorite morale, religieuse ou politique. Cette conduite dissidente n'est pas a mettre sur le compte de sa reaction au hercm, elle est au contraire chez spinoza une conduite fondamentale qui preside a l'acte meme de penser. Cette liberte de penser, spinoza l'a construite des son apprentissage de la pensee juive dans le cadre du talmud thora ou la contradiction est; compatible avec l'orthodoxie. En frequentant en 1655, juan de prado, spinoza accelerera cette rupture, non a proprement parier avec la synagogue mais avec le noyau dur du judaisme orthodoxe, il lutte sur trois fronts: contre les interpretes -hermeneutes de la thora(maimonide, alpakhar), contre les courants messianiques (de menasseh ben israel a sabbatai zevi) enfin contre le courant conservateur de abraham pereyra. De orobio de castro et saul levi morteira). Le principe messianique du retour du peuple juif sur sa terre est l'expression d'une nouvelle forme de conatus comme "vouloir-vivre " collectif. La semantique profonde du conatus nous devoile la sphere hebraique de la pensee de spinoza, au dela des strates superficielles du niveau lexical latin(de "conservare''et "perseverare" a la "nephesh" et de la"laeutia" a la "simha"). Ce qui permet i spinoza de s'attaquer aux philosophies mortiferes avec un humour iconoclaste. L'itineraire du conatus de la lutte pour la vie jusqu'a ramor dei intellectualis", exprime le depassement de l


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 602 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 79 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NICE 2026
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NICE 2026 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.