La construction sociale de l'ethnicité en milieu urbain : production et usages des catégories ethniques dans le cadre d'un quartier "sensible"

par Christian Rinaudo

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jocelyne Streiff-Fénart.

Soutenue en 1998

à Nice .


  • Résumé

    Cette these vise a rendre compte de l'emergence des categories ethniques dans la societe francaise, et a en restituer les usages dans les circonstances et les contextes dans lesquels elles sont mobilisees comme des categories pertinentes pour interpreter les situations et organiser les interactions. Un tel objet s'inscrit dans une problematique de l'ethnicite ou les processus d'attribution categorielle et d'interaction sont au centre de l'analyse. Les questions qui se posent consistent alors a savoir comment se produisent le marquage et le maintien des frontieres entre des nous et des eux et quels en sont les effets sur les comportements effectifs des individus engages dans les interactions ou ce processus de dichotomisation est rendu saillant. L'idee directrice de ce travail est que c'est dans le cadre d'une reconnaissance publique du " probleme des banlieues " qu'une definition en termes ethniques des situations et des evenements trouve son sens dans la france contemporaine, et inversement, que l'usage des categories ethniques pour interpreter des situations et decrire des evenements participe de la definition de la banlieue comme probleme public. A partir d'une etude de cas centree sur un quartier de nice typiquement labellise comme quartier " sensible ", l'enquete porte sur les modalites selon lesquelles les categories ethniques sont rendues saillantes comme ressources de description ou d'identification des personnes et des evenements. Leur usage est alors examine a travers trois types de pratiques sociales : comme le resultat d'une production mediatique; comme un principe de gestion institutionnelle du + malaise des banlieues ; ; comme un element de routine mobilise dans les activites sociales qui se deroulent dans l'espace urbain. Une telle investigation permet de rendre compte des formes variables que prend cette relation entre designations ethniques et territoires stigmatises, et de la variabilite du sens que les differents acteurs attribuent aux categories et aux identites ethniques en fonction de la position qu'ils occupent par rapport a cet espace urbain. Cette circulation du sens de l'ethnicite d'une pratique sociale a l'autre atteste ainsi de l'ethnicisation de la societe francaise.

  • Titre traduit

    Social construction of ethnicity in urban environments. Production and uses of ethnic categories


  • Résumé

    The object of this research is to account for the more and more important use of ethnic categories in french society. Its specific purpose is to restitute this use : under which circumstances and context are they called up in order to give significance to various situations and organize human social interactions ? such an object takes place within the general debate about ethnicity, centered on categorical attributions and social interaction processes. The challenge is to know how the boundaries between "they' and "us" are produced, labelled and crystallised and what are their effects on the behavior of people involved in the personal interactions where this dichotomy is relevant. In this work we focus on the link between the social acknowledgement of a + suburban problem " and an ethnic definition of the situations and events presently occuring in france. Starting from a case study centred on a nice neighbourhood, publicly labelled as a " problem- making " district, this research focuses on how ethnic categories emerge as description or identification attributes of people or events. Ethnic categories are examined within three different social frames : as the result of a media production ; as an institutional principle for managing suburban unrest; as a routine element of everyday life. Obviously, all three aspects are mixed up to a certain point, according to positions occupied by different social actors intervening in the field. Ethnicity makes sense in overlapping the limits of these different social spheres, its meaning being diversely reformulated by various social actors. This bears witness of the growing ethnicisation process that french society undergoes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 273 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU IDE 8386
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU IDE 8386
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.