Effets cooperatifs dipolaires dans les chalcogenophosphates

par XAVIER BOURDON

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de VICTORIA CAJIPE.

Soutenue en 1998

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ces dernieres annees ont vu l'emergence de nouveaux materiaux ferroelectriques appartenant a la famille des chalcogenophosphates. Ces composes possedent des anions (p#2x#6)#4#- (x = s, se) lies ensemble par les cations. Les coordinations preferentielles des differents cations menent a deux types de morphologie : tridimensionnelle (3d) ou lamellaire (2d). L'ordre dipolaire derive d'effets coulombiens, elastiques et de liaison chimique propres a un reseau donne et est attendu different dans les deux types. Un des composes caracteristiques de la categorie 3d est sn#2p#2s#6 qui presente une transition ferro-paraelectrique displacive de 2#n#d ordre a 339k ; ce comportement peut etre attribue a une distorsion de la sphere de coordination de l'sn#i#i en accord avec la localisation de sa paire libre electronique. La categorie 2d est la mieux representee par cuinp#2s#6 dans lequel une transition ferri-paraelectrique ordre-desordre de 1#e#r ordre est observee a 315k. L'excentration des cations est ici associee a une instabilite liee a un effet jahn-teller de 2#n#d ordre en accord avec leur configuration electronique d#1#0 ; la matrice lamellaire les contraignant a des deplacements antiparalleles et absorbant les deformations via les anions. Ce travail s'inscrit dans les deux problematiques majeures suscitees par les materiaux ferroelectriques : les mecanismes des transitions ferro-paraelectrique et la mise en forme de ces materiaux pour leur integration industrielle. Le premier aspect fondamental a ete etudie dans les deux systemes modeles sn#2p#2s#6 et cuinp#2s#6 par spectroscopies rmn, raman, dielectrique, optique et diffusion inelastique de neutrons. Pour le deuxieme axe plus applique, nous avons developpe un nouveau mode de synthese de ces deux materiaux par chimie douce et etudie les proprietes obtenues en les comparant a celles de leurs homologues cristallins. Enfin, nous presentons les etudes structurales de nouveaux composes de cette famille pouvant presenter des effets cooperatifs dipolaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 306 P.
  • Annexes : 253 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NANT 2090
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NANT 2090
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.